#Dysturb : la carte de l’expo sauvage à Paris

05 mai 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
#Dysturb : la carte de l'expo sauvage à Paris

© Agnès Dherbeys. 

Le mouvement est né dans les rues de Paris. #Dysturb, c’est le cri de photojournalistes qui n’arrivent pas à montrer leurs images comme ils le souhaiteraient. “Il y a cette frustration pour certains de ne pas être publiés”, explique Pierre Terdjman, le photojournaliste qui a lancé cette opération l’année dernière. “Il y a aussi cette impression que les gens s’en foutent. C’est un acte militant pour informer les passants, qu’ils s’en prennent plein la gueule.

Disturb Pierre Terdjman Paris Fisheye Magazine
© Pierre Terdjman.

 La nuit du 1er mai, il a rassemblé une dizaine de photojournalistes. Ensemble, ils ont collé plus de trente photos dans les 11e et 20e arrondissements (voir notre carte plus bas).

Des flics nous ont interpelés, mais pas verbalisés. Ils nous ont demandé de décrocher deux photographies.” Depuis, d’autres ont été arrachées ou nettoyées au Kärcher. “Certains propriétaires des murs que l’on a investis nous ont quand même félicités.

Quartier par quartier

La démarche est mûrement réfléchie. “On fonctionne par quartier”, raconte Pierre Terdjman. “Je choisis les photos en fonction de l’actualité et de l’esthétisme.

Ensuite, en avant pour le collage. “On sillonne les rues de Paris, on repère des endroits qui seraient idéaux, on va jusqu’à faire des essayages.” Un aménagement de l’espace très étudié en fonction de la photographie. C’est en fait un véritable magazine qui prend ses marques dans la rue. Pour Pierre, “un retour aux sources” :  “Les photos sont à leur place ici.” 

Thibault Camus Dysturb Paris Fisheye Magazine
© Thibault Camus.

À terme, le mouvement compte prendre de l’ampleur.

“#Dysturb va s’installer un peu partout dans Paris, puis va s’élargir dans d’autres grandes villes de France”, espère l’initiateur. “On va faire participer les gens avec des plates-formes de crowdfunding, ça nous permettra de rembourser la colle et les frais de déplacement.” 

La carte de l’expo sauvage

Découvrez les endroits où sont collées les photos #Dysturb en passant la souris sur les points. C.D.

Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill