Fisheye x Nicéphore + / Du sacré au profane : découvrez les 20 lauréats…

14 septembre 2020   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fisheye x Nicéphore + / Du sacré au profane : découvrez les 20 lauréats...

À l’occasion des 15 années d’existence de Nicéphore + et des vingt ans de l’association Sténopé qui la porte, Fisheye s’est associé à la biennale internationale de photographie pour lancer le concours « Du sacré au profane ». Découvrez les 20 lauréats qui seront exposés.

Spiritualité, dévotion ou rites religieux… Le concours « Du sacré au profane » organisé par la biennale internationale de photographie Nicéphore + a inspiré de nombreux candidats. Loin de tout anticléricalisme forcené, « Du sacré au profane » a donné à voir tout ce que le mystère peut suggérer comme images plastiques, caustiques, amusantes, détournées, poétiques, insolentes…

Le jury, composé de Patrick Ehme, directeur artistique de Nicéphore +, Cyril Abad, photographe, et d’Anaïs Viand, la rédactrice en chef du site Fisheye, a retenu vingt lauréats. Leurs images seront exposés durant la biennale, qui se déroulera du 10 au 31 octobre 2020. Découvrez leurs visions du profane et du sacré.

1er prix : Céline Croze

« Je fais le même rêve depuis des années, il fait nuit et je suis entourée d’eau, l’atmosphère est lourde, chargée d’une tension dont je ne connais pas le sens. L’univers de mes photos est similaire à celui de mes rêves, celui d’un monde au bord du précipice. L’imminence d’un danger. L’urgence d’un geste, d’un cri. C’est une oscillation constante du visible à l’invisible, entre ce qui se révèle et ce qui disparait. Toujours à la limite de la cassure traduisant la vulnérabilité du monde que je regarde. Puis il y a ces corps comme des territoires et ces lieux qui débordent sur ces corps. Mon œil fait glisser lentement les personnages que je croise vers une histoire au climat trouble, comme les fantômes d’une société fracturée au travers d’une quête visuelle sacrée. »

Elle remporte un Fisheye Photo Review (35 €).

© Céline Croze

© Céline Croze

2e prix : Marian Goledzinowski

« Ainsi soit-il

. »

Il remporte un abonnement d’un an à Fisheye (32 €).

© Marian Goledzinowski

© Marian Goledzinowski

3e prix : Nicolas Rivals

© Nicolas Rivals

Il remporte la collection de Photobook (30 €).

© Nicolas Rivals

© Nicolas Rivals

Francois-Xavier Marciat

© Francois-Xavier Marciat

© Francois-Xavier Marciat

Alexandre Silberman

© Alexandre Silberman

© Alexandre Silberman

Quentin Fagart

© Quentin Fagart

© Quentin Fagart

Martin Bertrand

© Martin Bertrand

© Martin Bertrand

Hervé Chatel

© Hervé Chatel

© Hervé Chatel

Pascal Tourre

© Pascal Tourre

© Pascal Tourre

Laura Luccioni

© Laura Luccioni

© Laura Luccioni

Brice Krummenacker

© Brice Krummenacker

© Brice Krummenacker

Sandra Beauchard

© Sandra Beauchard

© Sandra Beauchard

Idris Bigou-Gilles

© Idris Bigou-Gilles

© Idris Bigou-Gilles

Naïma Achour

© Naïma Achour

© Naïma Achour

Magali Ballet

© Magali Ballet

© Magali Ballet

Nando Gizzi

© Nando Guizzi

© Nando Gizzi

Flavien Durand

© Flavien Durand

© Flavien Durand

Fabienne Mondie

© Fabienne Mondie

© Fabienne Mondie

Julie Bretenet

© Julie Bretenet

© Julie Bretenet

Valérie Gondran

© Valérie Gondran

© Valérie Gondran

Image d’ouverture © Céline Croze

Explorez
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
© Ame Blary
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine nous invitent à nous évader des conventions sociales et de la pensée dominante....
12 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet