Les archives de Howard Greenberg au Centre d’art Campredon

13 mars 2019   •  
Écrit par Maria Teresa Neira
Les archives de Howard Greenberg au Centre d'art Campredon

Le Centre d’art Campredon à l’Isle-sur-la-Sorgue accueille jusqu’au 9 juin 2019 De l’archive à l’histoire, une anthologie de la collection photographique d’Howard Greenberg.

« Une archive photographique, c’est avant tout une sensibilité, soutient Anne Morin, commissaire de l’exposition De l’archive à l’histoire, présentée au Centre d’art Campredon, à l’Isle-sur-la-Sorgue, elle ne peut pas être régie par un ordre et une logique claire ». L’exposition, élaborée en binôme avec Howard Greenberg, a été conçue comme autant d’histoires que d’interprétations. « Chaque image est le début d’une histoire », annonce-t-elle.

Galeriste depuis quarante ans, Howard Greenberg est une des figures incontournables de la scène photographique internationale. Ses archives contiennent près de 30 000 tirages réalisés par les plus grands noms de la photographie du 20siècle qu’il conserve dans sa galerie à New York. En participant à l’élaboration de nombreuses collections, il a contribué à façonner le regard du spectateur et à construire une imagerie collective. Grâce à son œil et à son regard sur l’histoire, Howard Greenberg a fait redécouvrir d’importants maîtres du passé, et a créé un marché pour leurs œuvres.
Né à Brooklyn, Howard Greenberg démarre sa carrière en 1972 en tant que photojournaliste indépendant. Il s’installe alors à Woodstock, près de New York. Ses photographies paraissent dans des journaux comme The New York Times ou The Washington Post. En 1977, il fonde à Woodstock le Center for Photography, un lieu d’expositions, de résidences, et de formations. En 1981, à New York, il ouvre Photofind, un lieu d’exposition et de vente, qui prend le nom de Howard Greenberg Gallery dix ans plus tard. Parmi les photographes présents dans ses archives, on compte Alfred Stieglitz, Edward Weston, Edward Steichen, Walker Evans, Bruce Davidson, Saul Leiter ou Henri Cartier-Bresson. Autant de photographes que l’on retrouve au sein du Centre d’art Campredon, aux côtés de Berenice Abbott, William Eggleston, ou Man Ray.

De l’archive à l’histoire

Les images se juxtaposent et se regardent. Ensemble, ces photographies forment ce qu’André Malraux appelait un « Musée imaginaire ». Chacune d’elles dialogue avec les autres et raconte une histoire particulière. « J’appelle Musée imaginaire la totalité de ce que les gens peuvent connaître, même en n’étant pas dans un musée, c’est-à-dire ce qu’ils connaissent par les reproductions, les archives, les bibliothèques », écrivait Malraux. Le Musée imaginaire est un espace dépourvu d’existence physique, présent dans l’esprit seul du spectateur et matérialisé sous forme d’archive. Le Centre Campredon devient ce musée imaginaire, convoquant tous les chefs-d’œuvre de la photographie. Rassemblées, ces archives se transforment en une narration que le spectateur s’approprie. Les images s’unissent dans un espace-temps magique qui raconte, finalement, l’histoire de la photographie.

 

De l’archive à l’histoire, Howard Greenberg Gallery

Campredon Centre d’art, 20 Rue du Dr Tallet, 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue 

Jusqu’au 16 juin 2019

© Helen LEVITT Film Documents LLC.

© Helen LEVITT

© Saul LEITER Foundation Courtesy Howard Greenberg Gallery

© Saul LEITER Foundation / Courtesy Howard Greenberg Gallery

© HORST, Horst P. / Conde Nast© HORST, Horst P. / Conde Nast

© HORST, Horst P. / Conde Nast

© Joel MEYEROWITZ

© Joel MEYEROWITZ

© Estate of Martin MUNKÁCSI, Courtesy Howard Greenberg Gallery, NewYork© Mark CITRET

à.g. © Estate of Martin MUNKÁCSI, Courtesy Howard Greenberg Gallery, New York | à.d. © Mark CITRET

© Sid GROSSMAN Howard Greenberg Gallery

© Sid GROSSMAN / Howard Greenberg Gallery

© Bruce DAVIDSON Howard Greenberg Gallery

© Bruce DAVIDSON / Howard Greenberg Gallery

© Shoji UEDA Office

© Shoji UEDA Office

 

Explorez
Les femmes s'exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
© Alessandra Meniconzi, Mongolia / Courtesy of Les femmes s'exposent
Les femmes s’exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
Le festival Les femmes s'exposent réinstalle ses quartiers dans la ville normande Houlgate le temps d'un été, soit du 7 juin au 1er...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les femmes s'exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
© Alessandra Meniconzi, Mongolia / Courtesy of Les femmes s'exposent
Les femmes s’exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
Le festival Les femmes s'exposent réinstalle ses quartiers dans la ville normande Houlgate le temps d'un été, soit du 7 juin au 1er...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Family Portrait © Inka&Niclas
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Des vagues et des palmiers rose-orangé, des silhouettes incandescentes, des flashs de lumières surnaturels dans des paysages grandioses....
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
© Douglas Mandry, Retardant Panels (2023)
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
La nouvelle exposition du Hangar, à Bruxelles, met en lumière une vingtaine d’artistes qui ont choisi de transformer leurs photographies...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Eric Karsenty
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
© Jeanne Pieprzownik
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
Le 3 avril 2024, le jury du concours #RATPxFisheye a désigné ses trois lauréat·es. Guillaume Blot, Jeanne Pieprzownik et Guillaume...
23 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine