Les coups de cœur #233

08 avril 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #233

Cette semaine, la rédaction vous présente deux photographes voyageurs : Aurélien Aries et Toni García Martorell. Voici les coups de cœur #233.

Aurélien Aries

Aurélien Aries est un photographe amateur qui réside à Paris, un lieu idéal pour réaliser ses pérégrinations photographiques. « J’ai démarré la photo à l’âge de 12 ans avec un Minolta argentique. J’aimais jouer avec les reflets. Ensuite je me suis plutôt intéressé à l’architecture. Et depuis quelques années, je tente de photographier les individus, dans leur quotidien », confie-t-il. Ses sources d’inspiration ? « Les gens, surtout lorsqu’ils qui ne me voient pas. Une rencontre avec Isabel Muñoz et des ouvrages photographiques, particulièrement ceux de Saul Leiter et Vivian Maier ». En 2018, durant six semaines, il voyage au Japon. Ses images réalisées à Tokyo, Osaka, Kyoto ou encore Kobe inspirent tantôt le bruit et tantôt le silence. Un voyage entre modernité et tradition.

© Aurélien Aries

© Aurélien Aries

© Aurélien Aries© Aurélien Aries

© Aurélien Aries

Toni García Martorell

« Bien que je vive dans un endroit chaud et ensoleillé, j’aime les jours de pluie, et ma saison préférée est l’automne », annonce Toni García Martorell, en guise de présentation. Sur le Tumblr de ce photographe espagnol de 30 ans, les clichés brumeux se succèdent. « J’ai commencé à m’intéresser à la photo il y a seulement huit ans, durant mes études. Je suis rapidement devenu accro. Depuis, j’explore de nouvelles techniques et je sors de ma zone de confort », explique-t-il. S’il capture des paysages urbains, il aime avant tout « partager les lieux solitaires que je découvre », confie-t-il. La couleur et l’éclairage guident les pas de Toni García Martorell en France, mais aussi à l’étranger : en Espagne, en Allemagne ou en Pologne. Durant ses excursions, il parvient toujours à repérer des points lumineux fascinants.

© Toni García Martorell © Toni García Martorell

© Toni García Martorell© Toni García Martorell

© Toni García Martorell

Image d’ouverture © Aurélien Aries

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill