Partenaire
Terminé
Appel à candidature

Les inscriptions du Prix Photographie 1+2 sont ouvertes !

06.0715.09
Paris
Le Prix annuel « 1+2 » est de retour pour une nouvelle édition ! Cet évènement propose une rencontre entre photographie et sciences.
18 juillet 2023   •  
Les inscriptions du Prix Photographie 1+2 sont ouvertes !
© Jef Bonifacino

© Marion Ellena,
© Marion Ellena

© Almudena Romero
© Almudena Romero

Le Prix annuel « 1+2 » est de retour pour une nouvelle édition ! Cet évènement propose une rencontre inédite entre photographie et sciences, ces deux mondes qui semblent diamétralement opposé de prime abord. Et cette année Fisheye s’associe au Prix 1+2, alors amis·es photographes à vos inscriptions !

Le Prix Photographie et Sciences est de retour pour une nouvelle et troisième édition. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 septembre à 19h. Convaincu que « les sciences et les arts ont vocation à se rencontrer dans un dialogue intime et créatif qui donne à voir, à réfléchir et à s’engager », le prix les assemble. À première vu tout oppose ses deux entités : elles n’ont pas le même sujet, pas les mêmes techniques ni la même finalité. Deux domaines d’expression qui, bien que paraissant paradoxales, se retrouvent sur différents points. Ils permettent de questionner le monde qui les entoure et de révéler une émotion.
C’est l’objectif du Prix 1+2 : faire dialoguer deux univers qui ne communiquent généralement pas.

La troisième édition du prix Photographie et Sciences continue de suivre cette logique et de s’inscrire comme plateforme d’échange, avec une dynamique partagée autour d’un·e photographe professionnel·le de la scène française : créer une œuvre regroupant les paramètres photographiques et scientifiques à partir d’une réflexion et de ressources idoines.
Une manière d’unir les forces de ces deux disciplines dans un même projet afin de mieux comprendre les enjeux du monde contemporain.

Comment participer ?

Le dossier de candidature doit comporter :

  • une biographie et un CV (Format A4 et PDF) ;
  • une sélection cohérente extraite de la série photographique en cours (15 images maximum en format JPG, 72 dpi, 2MO maximum), les images devront être titrées et légendées ;
  • un texte présentant la série photographique en cours (2000 caractères maximum ;.
  • une note d’intention décrivant le projet de finalisation de la série en cours. Cette note devra détailler précisément les disciplines scientifiques, les laboratoires de recherches et les personnalités scientifiques et universitaires envisagées ;
  • l’envoi du dossier se fera sur WeTransfer, dans un PDF unique à l’adresse suivante : philippeguionie@orange.fr.

A l’issue de la présélection d’une quinzaine de dossiers, le jury, composé de personnalités du monde de la photographie et de la science, se réunira début octobre pour élire le ou la lauréat·e. Des mentions spéciales honorifiques pourront aussi être décernées.

© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino

© Almudena Romero
© Almudena Romero
© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino
© Jef Bonifacino

© Marion Ellena,
© Marion Ellena

Récompenses ?

Le ou la lauréat·e recevra une dotation de 7 000 euros qui lui permettra de finaliser une série photographique en cours de réalisation, la série devra associer les domaines de la photographie et des sciences. La rémunération du ou de la lauréat·e sera incluse dans la dotation, et iel bénéficiera également d’une communication dédiée auprès des partenaires médias. La présentation de la série fera l’objet d’une table ronde avec une projection à l’ADAGP (Paris) en 2024.

©Téo Becher
© Téo Becher

© Marion Ellena,
© Marion Ellena,
© Almudena Romero
© Almudena Romero
©Téo Becher
©Téo Becher
©Téo Becher
©Téo Becher

Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram
Fisheye
En cours
Concours
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
30.1130.06
La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye...
Le Prix Viviane Esders 2024 récompense les photographes de plus de 60 ans
Peuple basque, Bilbao © Pierre de Vallombreuse - Prix Viviane Esders
En cours
Appel à candidature
Le Prix Viviane Esders 2024 récompense les photographes de plus de 60 ans
22.0129.04
Vous êtes un·e photographe européen·ne professionnel·le sexagénaire ou plus, toujours en activité et vous souhaitez mettre en lumière un...
Photoreporters, ne ratez pas votre chance de remporter la Bourse SAIF !
© Alfred Yaghobzadeh, lauréat 2023 / Courtesy of Bourse SAIF / Benoît Schaeffer pour l’édition photographique
En cours
Appel à candidature
Photoreporters, ne ratez pas votre chance de remporter la Bourse SAIF !
01.0230.04
SAIF
Pour la seconde fois, la SAIF – la Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe – accorde une bourse à un·e photographe de...
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
© Édouard Mendis prise par son père, Thilan Mendis
En cours
Appel à candidature
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
15.0215.09
L'association RÊVE, qui promeut la photographie à travers l'éducation, lance un appel à candidatures pour son concours de photographie...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine