À venir
Exposition

Extérieurs – Annie Ernaux et la photographie

28.0226.05
Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy 75004 Paris
MEP
Du 28 février au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie (MEP) accueille une exposition de photographies issues de sa collection, conçue avec Annie Ernaux et rendant hommage à son œuvre littéraire. Extérieurs — Annie Ernaux et la Photographie célèbre la relation dynamique entre la photographie et l'écriture d'Annie Ernaux. Lauréate du prix Nobel de littérature en 2022, Annie Ernaux est connue pour son engagement social et féministe et sa capacité à explorer des thèmes universels tels que la mémoire, l'identité et la condition humaine. L'exposition associe des textes tirés du livre d'Annie Ernaux Journal du dehors, 1993 – une retranscription de scènes de vie quotidienne dans les rues, les trains, les magasins entre Cergy-Pontoise et Paris de 1985 et 1992 – à des œuvres de la collection de la MEP. La sélection de 150 tirages réalisés par 29 photographes parmi lesquel·les Harry Callahan, Claude Dityvon, Dolorès Marat, Daido Moriyama, Janine Niepce, Issei Suda, Henry Wessel et Bernard Pierre Wolff, couvre la période de 1940 à 2010. Dépassant le cadre géographique du livre, l'exposition réunit les photographies pour la plupart prises en France mais également en Angleterre, au Japon, aux États-Unis et d'autres pays.
31 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Extérieurs – Annie Ernaux et la photographie
Dolorès Marat, La femme aux gants, 1987 Tirage au charbon en quadrichromie (procédé Fresson) Collection MEP, Paris. Acquis en 2001 © Dolorès Marat

Du 28 février au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie (MEP) accueille une exposition de photographies issues de sa collection, conçue avec Annie Ernaux et rendant hommage à son œuvre littéraire. Extérieurs — Annie Ernaux et la Photographie célèbre la relation dynamique entre la photographie et l’écriture d’Annie Ernaux. Lauréate du prix Nobel de littérature en 2022, Annie Ernaux est connue pour son engagement social et féministe et sa capacité à explorer des thèmes universels tels que la mémoire, l’identité et la condition humaine. L’exposition associe des textes tirés du livre d’Annie Ernaux Journal du dehors, 1993 – une retranscription de scènes de vie quotidienne dans les rues, les trains, les magasins entre Cergy-Pontoise et Paris de 1985 et 1992 – à des œuvres de la collection de la MEP. La sélection de 150 tirages réalisés par 29 photographes parmi lesquel·les Harry Callahan, Claude Dityvon, Dolorès Marat, Daido Moriyama, Janine Niepce, Issei Suda, Henry Wessel et Bernard Pierre Wolff, couvre la période de 1940 à 2010. Dépassant le cadre géographique du livre, l’exposition réunit les photographies pour la plupart prises en France mais également en Angleterre, au Japon, aux États-Unis et d’autres pays.

Annie Ernaux s’intéresse depuis longtemps à la photographie et des références à des photos d’enfance apparaissent dans son travail. Dans Journal du dehors, elle évoque la tentative d’écrire comme si elle faisait des images : « J’ai cherché à pratiquer une sorte d’écriture photographique du réel, dans laquelle les existences croisées conserveraient leur opacité et leur énigme. » La MEP rend hommage à la vision d’Ernaux en affichant ses écrits sur les murs comme des tirages photographiques. Les images et les écrits dévoilent comment les événements ordinaires, en apparence insignifiants, observés dans la ville, nous renvoient à des inégalités et des stéréotypes sociaux plus larges. L’exposition s’articule autour de thèmes centraux du
livre – nos rituels quotidiens de déplacement et de consommation, notre performance de classe et de genre qui hiérarchise la société, mais aussi les sentiments de peur et de solitude que peuvent provoquer nos villes modernes.

Les événements du moment
Voir tout l'agenda
Prix Caritas Photo Sociale 2023
Heria © Anaïs Oudart
En cours
Exposition
Prix Caritas Photo Sociale 2023
17.0102.03
Mairie du 10e arrondissement de Paris - 72
La mairie du 10e arrondissement accueille l’exposition de la lauréate, Anaïs Oudart ainsi que les deux finalistes, Sarah Leduc et Mat...
Dieter Appelt & Astrid Staes : L'écho des ruines
Filmstill de Ezra Pound © Dieter Appelt, Courtesy of Galerie Françoise Paviot, 1981
En cours
Exposition
Dieter Appelt & Astrid Staes : L’écho des ruines
26.0103.03
Galerie des Minimes
Jusqu'au 3 mars, retrouvez les travaux à l'argentique de deux artistes, qui explorent la beauté et la poésie dans la désolation.
Focus fête son anniversaire !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Fisheye
À venir
Projection
Focus fête son anniversaire !
07.03
Gaîté Lyrique
Venez célébrer avec nous les deux ans de Focus à la Gaîté Lyrique ! Au programme : projections, talks avec Guillaume Blot et Alice...
 600° du Collectif Les Associés
Landiras après le feu Janvier 2023. Tirage d'auteur solarisé partiellement d'après moyen format. © Hervé Lequeux
En cours
Exposition
600° du Collectif Les Associés
07.0217.03
À L'église Saint-Rémi
Les Associés proposent leur regard sur les incendies qui ont touché la Gironde en 2022, à travers une nouvelle exposition à Bordeaux !
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine