Terminé
Exposition

Extérieurs – Annie Ernaux et la photographie

28.0226.05
Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy 75004 Paris
MEP
Du 28 février au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie (MEP) accueille une exposition de photographies issues de sa collection, conçue avec Annie Ernaux et rendant hommage à son œuvre littéraire. Extérieurs — Annie Ernaux et la Photographie célèbre la relation dynamique entre la photographie et l'écriture d'Annie Ernaux. Lauréate du prix Nobel de littérature en 2022, Annie Ernaux est connue pour son engagement social et féministe et sa capacité à explorer des thèmes universels tels que la mémoire, l'identité et la condition humaine. L'exposition associe des textes tirés du livre d'Annie Ernaux Journal du dehors, 1993 – une retranscription de scènes de vie quotidienne dans les rues, les trains, les magasins entre Cergy-Pontoise et Paris de 1985 et 1992 – à des œuvres de la collection de la MEP. La sélection de 150 tirages réalisés par 29 photographes parmi lesquel·les Harry Callahan, Claude Dityvon, Dolorès Marat, Daido Moriyama, Janine Niepce, Issei Suda, Henry Wessel et Bernard Pierre Wolff, couvre la période de 1940 à 2010. Dépassant le cadre géographique du livre, l'exposition réunit les photographies pour la plupart prises en France mais également en Angleterre, au Japon, aux États-Unis et d'autres pays.
31 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Extérieurs – Annie Ernaux et la photographie
Dolorès Marat, La femme aux gants, 1987 Tirage au charbon en quadrichromie (procédé Fresson) Collection MEP, Paris. Acquis en 2001 © Dolorès Marat

Du 28 février au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie (MEP) accueille une exposition de photographies issues de sa collection, conçue avec Annie Ernaux et rendant hommage à son œuvre littéraire. Extérieurs — Annie Ernaux et la Photographie célèbre la relation dynamique entre la photographie et l’écriture d’Annie Ernaux. Lauréate du prix Nobel de littérature en 2022, Annie Ernaux est connue pour son engagement social et féministe et sa capacité à explorer des thèmes universels tels que la mémoire, l’identité et la condition humaine. L’exposition associe des textes tirés du livre d’Annie Ernaux Journal du dehors, 1993 – une retranscription de scènes de vie quotidienne dans les rues, les trains, les magasins entre Cergy-Pontoise et Paris de 1985 et 1992 – à des œuvres de la collection de la MEP. La sélection de 150 tirages réalisés par 29 photographes parmi lesquel·les Harry Callahan, Claude Dityvon, Dolorès Marat, Daido Moriyama, Janine Niepce, Issei Suda, Henry Wessel et Bernard Pierre Wolff, couvre la période de 1940 à 2010. Dépassant le cadre géographique du livre, l’exposition réunit les photographies pour la plupart prises en France mais également en Angleterre, au Japon, aux États-Unis et d’autres pays.

Annie Ernaux s’intéresse depuis longtemps à la photographie et des références à des photos d’enfance apparaissent dans son travail. Dans Journal du dehors, elle évoque la tentative d’écrire comme si elle faisait des images : « J’ai cherché à pratiquer une sorte d’écriture photographique du réel, dans laquelle les existences croisées conserveraient leur opacité et leur énigme. » La MEP rend hommage à la vision d’Ernaux en affichant ses écrits sur les murs comme des tirages photographiques. Les images et les écrits dévoilent comment les événements ordinaires, en apparence insignifiants, observés dans la ville, nous renvoient à des inégalités et des stéréotypes sociaux plus larges. L’exposition s’articule autour de thèmes centraux du
livre – nos rituels quotidiens de déplacement et de consommation, notre performance de classe et de genre qui hiérarchise la société, mais aussi les sentiments de peur et de solitude que peuvent provoquer nos villes modernes.

Les événements du moment
Voir tout l'agenda
Les Ruines Circulaires
© Orianne Ciantar Olive
En cours
Exposition
Les Ruines Circulaires
24.0522.06
Galerie Maupetit
Orianne Ciantar Olive expose à Marseille le fruit de sa recherche photographique Les Ruines Circulaires réalisée au sud du Liban. Elle...
Aline Motta : Brésil et Afrique, une histoire partagée
© Aline Motta
En cours
Exposition
Aline Motta : Brésil et Afrique, une histoire partagée
18.0523.06
île de Gorée, Sénégal
La Fondation Dapper propose de découvrir le travail de la photographe Aline Motta sur l’île de Gorée. L’artiste brésilienne explore...
Mille feuilles
© Marion Bornaz
À venir
Workshop
Mille feuilles
25.0629.06
Boffres (Ardèche)
Juliette Girard et Marion Bornaz convient à une exploration photographique du monde végétal.
À balles réelles, Tonnerre 2017-2022
© Jean-Robert Dantou
En cours
Exposition
À balles réelles, Tonnerre 2017-2022
01.0629.06
Hôtel Cœurderoy
Le photographe documentaire et membre de l’Agence VU’ Jean-Robert Dantou expose un travail photographique empreint d'une approche...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina