À bord de l’obscuraboat

08 novembre 2017   •  
Écrit par Molly Sisson
À bord de l’obscuraboat

Le photographe polonais Maciej Markowicz, 36 ans, élargit les horizons photographiques en naviguant à travers l’Europe à bord de sa chambre photographique flottante. Obscuraboat larguera ses amarres le temps de Paris Photo. 

C’est à partir d’un simple croquis réalisé en 2012 que Maciej Markowicz a construit un outil artistique innovant. Il n’avait aucune compétence en matière de construction ou de navigation et pourtant, il a inventé un appareil photo flottant. Passionné par « les pouvoirs alchimiques de la photographie et ses approches non conformistes », il a approfondi son travail autour du médium. C’est en vivant à New York qu’il a développé un intérêt pour la vie urbaine. Le dynamisme et l’agitation quotidienne de la ville lui ont permis de développer de nouvelles perspectives et un nouvel outil. L’idée lui est apparue dans le métro alors qu’il rentrait chez lui. Ce jour-là, il regardait « les effets de la lumière vacillante produits par les mouvements du métro » raconte le photographe. Ce bateau, long de 13 mètres, est la suite d’un projet démarré en 2010. Il y a sept ans, le photographe lançait « The Moving Camera » et a, à cette occasion, transformé un ancien van Volkswagen en appareil photo géant. 

Une escale à Paris Photo

« Bip Bip ». Tel était le surnom de Maciej, enfant. Et ce personnage de dessin animé lui correspond parfaitement: il n’a jamais cessé de courir après de nouvelles aventures personnelles et photographiques. En 2017, Maciej Markowicz s’est associé avec un autre artiste, Claudius Schulz dans le cadre du projet Übermut, 2BOATS. Claudius propose quant à lui un espace pour des ateliers créatifs. Lancé à Amsterdam en août dernier, les deux bateaux seront amarrés sur la Seine durant Paris Photo. Leur périple se terminera à Hambourg à l’occasion de la Trienniale de photographie. Leur message est simple et concis : « Slow down » (ndlr « ralentissons », en français) et invitent à réfléchir au futur de nos villes. Chaque étape est l’occasion pour le photographe de multiplier les rencontres avec les passants et se familiariser avec le nouvel objet. Aujourd’hui, il s’est adapté à la photographie grand-format dans un environnement en perpétuel mouvement. Maciej et son compère seront disponibles pour partager leurs expériences du 9 au 12 novembre au Port de Solferino. De 10h à 18h, Obscuraboat sera ouvert au public tandis que dans le bateau de Claudius auront lieu divers temps d’échanges.  

© StrangeNewsProduction

© Maciej Markowicz

© Maciej Markowicz

© Marie Abeille
© Marie Abeille
© Marie Abeille

© Marie Abeille

© Marie Abeille

© Marie Abeille

© Maciej Markowicz

© Maciej Markowicz

Photo d’ouverture © Maciej Markowicz

Traduction : Anaïs Viand

Explorez
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l'œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
© Jérémy Appert / Courtesy of Circulation(s)
Dans l’œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
Jérémy Appert, dont le travail est exposé au festival Circulation(s) jusqu’au 2 juin prochain, a côtoyé pendant plusieurs années celles...
13 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
© Alice Pallot
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
Itinérances Foto Sète revient pour sa 2e édition, en réunissant des photographes de tout horizon pour raconter le monde contemporain....
09 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
©Alexa Brunet / Grande commande photojournalisme
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
Du 9 mai au 3 novembre 2024, l'espace culturel dédié à l’Image et l’Environnement Zone i accueille Être là, une exposition collective de...
08 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas