À faire et à voir ce week-end

31 janvier 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
À faire et à voir ce week-end

© NASA.

À faire

1. Une carrière météorique, mais une empreinte indélébile dans le monde du photo-reportage. De l’Israël au Cambodge en passant par Mai 68 et les plateaux de la Nouvelle Vague, Gilles Caron a réinventé la manière de raconter le monde en images. Une esthétique de travail et une approche de la photographie qui lui ont survécu à travers l’agence Gamma -qu’il a contribué à fonder en 1967- et une rétrospective posthume. Dévoilée aux Rencontres d’Arles en 2006, l’exposition “Gilles Caron, le conflit intérieur” est aujourd’hui visible au très bon Musée de la Photographie de Charleroi, en Belgique.

“Le conflit intérieur” de Gilles Caron, jusqu’au 18 mai 2014. Musée de la Photographie, Avenue Paul Pastur 11, Charleroi, Belgique.

Vietnam, novembre 1967. © Fondation Gilles Caron.
Vietnam, novembre 1967. © Fondation Gilles Caron.

2. Dans les “Ciels de Seine” de Floriane de Lassé, le fleuve flotte au plafond. Le long de la Seine, du Kamo -la rivière sacrée de Kyoto-, ou de la Loire, la photographe chamboule ciel et terre pour donner à l’oeil un point de vue différent sur la ville et ses ponts. “Le pont parisien, c’est celui ‘du dessus’ et des ballades romantiques, celui sous lequel coule la Seine : c’est la passerelle Simone de Beauvoir, le pont des arts, le pont Alexandre III. ‘En dessous’, c’est celui des laissés-pour-compte.

“Ciels de Seine” (et “How Much Do You Carry?” ) de Floriane de Lassée, jusqu’au 29 mars. Galerie Particulière, 11, Rue du Perche, 75003 Paris.

© Floriane de Lassé.
© Floriane de Lassé.

 

À cliquer

1. Entre 1969 et 1972, quatorze appareils photo ont été emportés sur la Lune par les astronautes des missions Apollo. Un seul a été ramené sur Terre. L’appareil en questions, un boîtier Hasselblad équipé d’une optique Zeiss et élaboré en partenariat avec la NASA, sera mis en vente aux enchère dans une galerie viennoise le 22 mars prochain. Numéroté 28, l’appareil a fait parti de la mission Apollo 15, menée à l’été 1971, et a servi à prendre 299 photos – disponibles sur le site de la NASA

© NASA.
© NASA.

2. Il y a du Martin Parr là-dedans. Pendant un été au bord de la Mer Baltique, le photographe lituanien Tadeo Cern a photographié les vacanciers allongés sur leur serviette de bain. Sous le soleil des vacances, sans les contraintes du quotidien, les corps s’affichent sans l’ombre d’un complexe. D’abord, on se marre. On se moque du vieux beau qui fait l’étoile de mer sur une serviette au motif léopard. Puis à bien y repenser, on se rend compte que c’est lui qui est en vacances à la plage, pas nous.

Comfort Zone 007. © Tadeo Cern.
Comfort Zone 007. © Tadeo Cern.

 C.T.

Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina