Dans l’œil de Boby : le cœur qui a fait chavirer Instagram

06 avril 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans l'œil de Boby : le cœur qui a fait chavirer Instagram
© Boby

Cette semaine, plongée dans l’œil de Boby. Dans la foule, parmi les fumigènes, les cris, les bras levés et les armures dystopiques des forces de l’ordre, il ne cesse de capturer le soulèvement populaire face à un gouvernement qui refuse d’écouter. Pour Fisheye, il revient sur un cliché pris à l’entrée d’Opéra, à Paris, le 23 mars 2023. Une image, déjà emblématique, d’un des plus grands rassemblements auquel le photoreporter a assisté.

« C’était juste après l’annonce du 49.3. Je ne crois pas avoir déjà vu autant de monde dans une manifestation. J’étais en commande pour Libé. On se trouve à l’entrée d’Opéra, et les tensions entre protestant·es et forces de l’ordre augmentaient depuis environ un kilomètre…
Ce bouclier, il m’a immédiatement interpellé. Il représente ce que j’aime faire : il y a de la poésie, du contraste, de la satire, de l’irrévérence. J’aime ce symbole de violence marqué par ce cœur. Les couleurs me rappellent aussi le bleu-blanc-rouge français. Cette image, elle est tellement française qu’elle pourrait avoir sa carte de mutuelle ! Et puis toute la symbolique me plaît beaucoup : on voit la casse sans les casseur·ses, avec les vitres brisées, le feu rouge qui convoquent l’image d’une France bloquée… En se plongeant dans les détails, on remarque plein de choses nouvelles. Et ça se répond : la botte et le feu, le sac à main et le bouclier… C’est un peu comme si la police était le dernier rempart d’un monde capitaliste.
J’aime réaliser des photos fortes visuellement. Pas seulement informatives, mais aussi esthétiques. Je crois que cette image, c’est mon record de likes sur Instagram – même si je ne sais pas si c’est un bon indicateur ! En la publiant, j’ai reçu des messages de personnes qui ne s’intéressent habituellement pas à la politique, et qui y viennent grâce à mes photos. Alors je me dis que c’est un bon vecteur d’informations à l’heure des IA et des fake news ! »

© Boby

© Boby

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet