Dans le micro de « Regardez voir » #2

25 janvier 2017   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans le micro de "Regardez voir"  #2

Corentin Fohlen découvre Haïti en 2010. Le pays est alors dévasté par un violent séisme. Bilan : plus de 230 000 morts. À l’époque, le photographe est en commande pour la presse étrangère. Il y fera plusieurs allers-retours pour photographier la tragédie. Deux ans plus tard, la nécessité de prendre du recul s’impose à lui. Corentin veut désormais prendre ses distances avec l’actualité, pour prendre du temps. Son étape à Haïti lui laisse un goût d’inachevé et il décide d’y retourner pour découvrir le pays tel qu’il est — et pas tel que la presse le représente. Haïti, à travers le regard de Corentin Fohlen, n’est pas un pays sous perfusion. C’est un territoire riche d’une formidable « énergie », comme il le dit lui-même au micro de Brigitte Patient. Durant six ans, le photographe a donc cherché à montrer « le potentiel du pays, sans nier ses difficultés. » Haïti est un travail important. Voici comment il a vu le jour.

Extrait de "Haïti", © Corentin Fohlen
Extrait de “Haïti”, © Corentin Fohlen
Extrait de "Haïti", © Corentin Fohlen
Extrait de “Haïti”, © Corentin Fohlen
Extrait de "Haïti", © Corentin Fohlen
Extrait de “Haïti”, © Corentin Fohlen

En (sa)voir plus

« Regardez voir », une émission diffusée le dimanche sur France Inter, de 23h15 à minuit.

Rendez-vous sur la page Facebook de l’émission : @RegardezVoirFranceInter

Découvrez l’ensemble du travail de Corentin sur son site : www.corentinfohlen.com

Haïti est exposé en ce moment, jusqu’au 1er mars, à la Fisheye Gallery : www.fisheyegallery.fr


Son livre :

Haïti,
Éd. Light Motiv, 172 pages
35 euros

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •