Dans le paradis en ruine de Pablo Escobar

15 avril 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans le paradis en ruine de Pablo Escobar
Le baron de la drogue résidait autrefois dans un luxueux palais, situé au milieu des Caraïbes. Aujourd’hui, son palace n’est plus que l’ombre de lui-même.

Isla Grande, à une heure de bateau de Carthagène des Indes, ville portuaire de Colombie. Cette île, située dans mer des Caraïbes, est très prisée des touristes pour son eau turquoise et ses plages de sable blanc. Il y a plus de vingt ans, elle a longtemps accueilli le baron de la drogue, Pablo Escobar.

El Patrón habitait dans un palais très luxueux, caché parmi la forêt tropicale. 300 chambres dans des chalets individuels, des salles de bain avec des équipements en or, une hélisurface etc. À l’époque, sa fortune personnelle était estimée à 25 milliards de dollars et le Cartel de Medellín contrôlait 80% du trafic mondial de cocaïne.

© Luke Spencer / Atlas Obscura
© Luke Spencer / Atlas Obscura

Depuis la mort d’El Diablo en 1993, le palais n’est plus que l’ombre de lui-même. Mauvaises herbes, murs fissurés.. Dame nature a repris ses droits et le lieu semble abandonné… En réalité, le palais est désormais un repaire de squatteurs.

© Luke Spencer / Atlas Obscura
© Luke Spencer / Atlas Obscura

Fermé au public, le photographe américain Luke Spencer a eu la chance de s’aventurer à l’intérieur du repaire de Pablo Escobar. Sur le site Atlas Obscura, il y a publié un très beau photo-reportage.

(via Atlas Obscura)

 

 

Explorez
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet