Fisheye et la MEP vous invitent à découvrir l’exposition « Estelle Hanania, It’s alive ! »

21 août 2020   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fisheye et la MEP vous invitent à découvrir l'exposition « Estelle Hanania, It’s alive ! »

À l’occasion de l’exposition Estelle Hanania, It’s alive !, présentée à la Maison européenne de la Photographie, Fisheye lance un tirage au sort. Participez dès maintenant, et tentez de remporter des invitations !

Née en 1980, Estelle Hanania s’intéresse au folklore, aux rites, costumes et masques vernaculaires. Au coeur de sa pratique ? Le corps humain, et ce qui le rend unique. L’exposition It’s Alive! revient sur dix années de collaboration entre la photographe et la metteuse en scène Gisèle Vienne, dont les spectacles chorégraphiés croisent corps, marionnettes et ventriloquie. Les deux femmes dialoguent, et deviennent complémentaires, jouent toutes deux avec notre perception de l’animé et de l’inanimé, et laissent planer une forme d’incertitude dans notre esprit.

Pour célébrer cette exposition, Fisheye, en partenariat avec la MEP, vous propose un tirage au sort. 45 invitations valables pour une personnes jusqu’au 15 octobre 2020 sont en jeu. Pour participer, il vous suffit de vous inscrire. Vous avez jusqu’au 15 septembre pour tenter votre chance !

Règlement et conditions particulières à lire ici, et ici.

 



© Estelle Hanania© Estelle Hanania

© Estelle Hanania

Explorez
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin