Fisheye x Bleu de Chanel : immersion singulière dans le Paris à Part

09 septembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fisheye x Bleu de Chanel : immersion singulière dans le Paris à Part

Vous avez peur de vous perdre dans les rues de la capitale ? BLEU de CHANEL lance Paris à Part, le site qui vous conduit au cœur de la scène lifestyle actuelle. Pour garder les yeux ouverts, Fisheye vous sert de guide.

« Il est avantageux d’avoir où aller ». Ce titre d’Emmanuel Carrère, emprunté au Yi Ting chinois, sonne comme une métaphore au site que propose BLEU de CHANEL en cette rentrée. À travers le regard de quatre médias et une plateforme bien pensée, Paris à Partvous emmène à la rencontre de ceux qui font vivre le Paris d’aujourd’hui. Une immersion alternative dans le Paris de la food, de l’image, de l’art et de la musique qui prend les chemins de traverse. Dans cette visite guidée, Fisheye vous invite dans la voie lumineuse de l’image. Ici, les librairies les plus à la pointe, mais aussi parmi les plus pédagogues, sont à l’honneur. OFR, La Comète , Artazart … pour ne citer qu’eux, proposent des sélections d’ouvrages dans lesquelles il serait difficile de ne pas satisfaire sa curiosité. Limiter ces adresses à leur seule activité de libraire serait quelque peu réducteur tant nous avons affaire à des passionnés. Et comme tout passionné, ils vont jusqu’au bout. Ils proposent donc des espaces d’exposition, organisent des rencontres avec les artistes et des ateliers.© Sergey Neamoscou

© Sergey Neamoscou

Au cœur de leur engagement

En photographie, la frontière entre l’édition et l’exposition est souvent infime. Certainement parce que l’encre et la lumière se rejoignent en elle dans l’écriture et l’impression. C’est pourquoi les galeries que nous vous suggérons dans Paris à Partont souvent une place dédiée aux livres photographiques. Elles accompagnent ainsi dans toutes leurs démarches les artistes qu’elles entendent défendre. De l’emblématique galerie VU’ à la toute jeune galerie Intervalle, l’amour du 8e art est au cœur de leur engagement.Il faut bien en convenir, rien ne se ferait sans les premiers motivés d’entre tous, ceux à l’origine des images : les photographes. Pour beaucoup, la photographie a révélé plus que des formes, elle les a révélés à eux-mêmes. C’est en tout cas ce qui marque les parcours singuliers des artistes que nous vous présentons. Lily Rault, Sergey Neamoscou et Alain Cornu ont su faire de Paris leur terrain de jeux. Dans des expressions qui leur sont propres, ils subliment leurs sujets dans une vision moderne empreinte de nostalgie.

 

En savoir plus 

© Alain Cornu

© Alain Cornu

© Paris Tonic

Explorez
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •