Fotografia Europea revient pour célébrer le continent !

03 mai 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Fotografia Europea revient pour célébrer le continent !

Festival international dédié à la photographie contemporaine, Fotografia Europea connaît un rayonnement de plus en plus important. Il revient cette année pour une 18e édition, riche de talents et de réflexions. À voir jusqu’au 11 juin à Reggio d’Émilie, en Italie !

Existe-t-il aujourd’hui une identité européenne commune ? La photographie peut-elle contribuer à abolir les barrières politiques, culturelles, voire religieuses ? Jusqu’au 11 juin, Fotografia Europea revient à Reggio d’Émilie, en Émilie-Romagne, pour interroger l’Europe actuelle et célébrer les nuances de cette communauté plurielle. Créé en 2006, l’évènement a été consacré festival de l’année aux Lucie Awards 2022 de New York, l’un des prix les plus convoités de l’univers de la photo. Il constitue cette année encore une occasion privilégiée d’observer les dynamiques et les orientations que suit notre monde contemporain. « Comment la photographie peut-elle apporter une réponse aux défis et aux circonstances dans lesquelles les citoyen·nes européen·nes vivent aujourd’hui ? », s’interrogent, dans une note d’intention, Walter Guadagnini, Tim Clark et Luce Lebart, directeurices artistiques du festival. Car en cette époque de forte mondialisation, les idéaux qui sous-tendent le continent sont plus que jamais mis à mal. Il réalise, désormais, que l’histoire n’est plus écrite à partir de lui.

Manifestations en faveur des droits humains en Pologne, vies afrodiasporiques marquées par le passé colonial au Portugal, cueilleur·ses de plantes sauvages en région parisienne réimaginant notre dépendance à la nature, lettres d’amour adressées à la ville d’Odessa… Des expositions aux thématiques foisonnantes sont ainsi rassemblées sous le thème L’Europe compte : visions d’une identité agitée. Chacune porte un regard éclairant sur les réalités multiculturelles de chaque pays européen. Monica De Miranda, Cédrine Scheidig, Yelena Yemchuk ou encore la regrettée Sabine Weiss, et bien d’autres artistes venu·es du monde entier, envisagent des perspectives, voire des solutions, pour se reconstruire, apprendre la solidarité et de nouvelles manières de vivre, de voir et de comprendre ensemble.

© Grzegorz Welnicki / Courtesy of Fondazione Palazzo Magnani© Mattia Balsamini / Courtesy of Fondazione Palazzo Magnani

© à g. Grzegorz Welnicki, à d. Mattia Balsamini

© Rafal Milach / Courtesy of Fondazione Palazzo Magnani© Wojtek Radwański / Courtesy of Fondazione Palazzo Magnani

© à g. Rafal Milach, à d. Wojtek Radwański

© Courtesy of Fondazione Palazzo Magnani

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet