Francesca Todde : « A Sensitive Education »

01 octobre 2020   •  
Écrit par Eric Karsenty
Francesca Todde : « A Sensitive Education »

Dans A Sensitive Education, la photographe italienne Francesca Todde met en lumière les relations sensibles entre oiseaux et humains, et construit un pont entre nos deux espèces. Ce portfolio est à retrouver dans notre dernier numéro.

C’est lors d’un spectacle équestre à Avignon que Francesca Todde fait la connaissance de Tristan, un éducateur d’oiseaux pour le monde du spectacle. Un garçon attentif qui, comme elle, travaille en prenant le temps, avec une extrême attention aux gens et aux choses. Enfant, Tristan s’aperçoit qu’en restant longtemps immobile dans la forêt, derrière la maison de ses parents, les animaux sortent de la végétation et il peut les observer. Le jeune homme remarque aussi combien « la position du corps, l’intensité du regard qui nous anime ont pour les oiseaux une grande importance ». Il étudie ensuite l’écologie, la biologie et l’éthologie à l’université, et développe progressivement une forme « d’ornithothérapie et de médiation par l’animal en créant un contact entre les oiseaux et les personnes handicapées, les personnes âgées, les détenus, afin de favoriser de nouvelles sensations et de créer une réconciliation profonde entre les oiseaux et les humains », explique Francesca Todde, fascinée, qui passera deux ans et demi à lui rendre visite régulièrement.

Ses images éminemment sensibles s’attachent à restituer comment Tristan construit « un pont entre nos deux espèces ». Et son livre, A Sensitive Education, qu’elle édite chez Départ pour l’image – maison d’édition cofondée avec Luca Reffo – s’attache à « traduire en langage papier le dialogue sans paroles dont j’avais été témoin ». Associant ses clichés à des documents d’archives, l’auteure s’efforce de « restituer l’atmosphère du contexte en rendant ses pensées matérielles ». Loin d’une approche documentaire naturaliste, cet étonnant travail met en lumière la sphère émotionnelle, la sensibilité des oiseaux et celle des humains.

 

Cet article est à retrouver dans Fisheye #43, en kiosque et disponible ici

© Francesca Todde© Francesca Todde

 

© Francesca Todde

 

© Francesca Todde© Francesca Todde

 

© Francesca Todde

 

© Francesca Todde

 

© Francesca Todde

 

© Francesca Todde© Francesca Todde

 

© Francesca Todde

© Francesca Todde

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •