Images mythiques 60’s : dans les coulisses des tournages

17 janvier 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Images mythiques 60's : dans les coulisses des tournages

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé a sorti de ses archives les photographies de tournage de six films cultes. L’exposition Images mythiques 60’s donne à voir les coulisses du cinéma. Une immersion dans l’histoire du 7e art.

Dans les années 1960, le cinéma se popularise. Le média bat des records de fréquentation, et l’intérêt du public pour les tournages évolue. En 1964, le Consortium des arts publicitaires, succursale de Pathé en charge de créer le matériel publicitaire des films, commence alors à envoyer des photographes sur les tournages, afin d’immortaliser la vie sur les plateaux.

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé a conservé plus de 400 albums de ces images de tournage. Une véritable grammaire visuelle des films, qui capturent les coulisses du tournage, la préparation des acteurs, leur maquillage… Dans Images mythiques 60’s, six œuvres cinématographiques sont à l’honneur : La Dolce Vita, Le Guépard, Les Sorcières de Salem, Zazie dans le métro, La Femme et le Pantin, et Le Déjeuner sur l’herbe. Une exposition représentant un échantillon des milliers de clichés détenus par la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

© Pathé Cinema Riama films Gray films

La dolce vita © Pathé Cinema, Riama films, Gray films

Tout en contraste

Si le nombre d’images capturées était considérable – on compte plus de 1 400 clichés pour Le Guépard, et environ 850 pour La Dolce Vita –, certains photographes souhaitaient imposer leur esthétique. C’est le cas notamment de Roger Corbeau. Le photographe présélectionnait ses images – il n’en a présenté que 250 à Pathé pour Les Sorcières de Salem – et n’hésitait pas à modifier les éclairages des plateaux pour capturer l’instant. Ses jeux d’ombre tout en contraste fonctionnent à merveille avec le film. Distillant une atmosphère mystérieuse et pesante au sein de l’œuvre.

Diffusé suite à la visite de l’exposition, Les Sorcières de Salem, réalisé par Raymond Rouleau et inspiré de la pièce de théâtre The Crucible d’Arthur Miller, intrigue. Allégorie du maccarthysme, le film, sorti en 1957, reconstruit la chasse aux sorcières du Massachusetts pour dénoncer la traque communiste populaire aux États-Unis durant la guerre froide. À l’écran, les jeux d’ombre et les visages des personnages, non maquillés, créent une ambiance étrange, presque fantastique. Une particularité que l’on retrouve dans les images de Roger Corbeau. Une belle surprise, qui clôture l’exposition en beauté.

Image mythiques 60’s immerge le spectateur dans le passé et l’histoire peu connue des « synopsis illustrés », ancêtres des dossiers de presse. Cependant, les deux salles réservées à l’exposition ne semblent accueillir qu’une infime partie de la collection de la Fondation. Si les férus de cinéma apprécieront le caractère exclusif de ces images, on regrette que la scénographie (trop) sobre manque d’interactivité.

© Collection Fondation Pathé, 1957 Films Borderie CICC Société Nouvelle Pathé Cinema© Collection Fondation Pathé, 1957 Films Borderie CICC Société Nouvelle Pathé Cinema

© Collection Fondation Pathé, 1957 Films Borderie CICC Société Nouvelle Pathé Cinema Defa

Les sorcières de Salem © Collection Fondation Pathé, 1957, Films Borderie, CICC Société Nouvelle, Pathé Cinema

© Fondation Pathé, 1959 Société Nouvelle Pathé Cinema Dear Film Gray Film

La femme et le pantin © Fondation Pathé, 1959, Société Nouvelle, Pathé Cinema, Dear Film, Gray Film

© Collection Fondation Pathé, 1959 SN Pathé-Cinema Dear Film Gray Film© Fondation Pathé 1963 Société Nouvelle Pathé Cinema Titanus

© à g. La femme et le pantin, collection Fondation Pathé, 1959, SN Pathé Cinema, Dear Film, Gray Film, à d. Le Guépard, Fondation Pathé, 1963, Société Nouvelle, Pathé, Cinema Titanus

© Fondation Pathé 1963 Société Nouvelle Pathé Cinema Titanus

Le Guépard © Fondation Pathé, 1963, Société Nouvelle, Pathé, Cinema Titanus

Image d’ouverture : Les sorcières de Salem © Collection Fondation Pathé, 1957, Films Borderie, CICC Société Nouvelle, Pathé Cinema

Explorez
Un rapport au monde : le nouvel épisode du podcast du réseau Diagonal à ne pas rater !
Photographie réalisée par un•e des participant•es, projet « Para(normal) / Klasma » développé par Destin Sensible et le photographe Boris Rogez avec un groupe de jeunes résident•es de l’Institut d’Éducation Motrice Christian Dabbadie de Villeuneuve-d’Asq. Entre les images 2019/2020. Droits réservés.
Un rapport au monde : le nouvel épisode du podcast du réseau Diagonal à ne pas rater !
« Un rapport au monde », dernier épisode de la série de podcasts initié en février 2020 par le réseau Diagonal pour enrichir son...
29 novembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #430 : heureux hasards
© @young.ansel / Instagram
La sélection Instagram #430 : heureux hasards
Les comptes de notre sélection Instagram de la semaine racontent, chacun à leur manière, leur propre rencontre avec le hasard.
28 novembre 2023   •  
La sélection Instagram #429 : la mode dans tous ses états
© Manuele Geromini / Instagram
La sélection Instagram #429 : la mode dans tous ses états
Les photographes de la sélection Instagram #429 ont fait de la mode leur muse favorite. Dans leur galerie numérique, les portraits...
21 novembre 2023   •  
Manuel Armenis cherche les diamants dans la banalité du quotidien 
© Manuel Armenis
Manuel Armenis cherche les diamants dans la banalité du quotidien 
Installé à Hambourg, en Allemagne, Manuel Armenis se consacre à des projets aux longs cours explorant la condition...
20 novembre 2023   •  
Écrit par Anaïs Viand
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Four Eyes éditions : l’élégance et la créativité de regards croisés
© William Keo
Four Eyes éditions : l’élégance et la créativité de regards croisés
C’est au cœur de la majestueuse Fondazione Sozzani, située dans le 18e arrondissement de Paris, que nous rencontrons William Keo et Yegan...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Cassandre Thomas
KINGS ROAD : les architectures surréalistes de Mona Kuhn à la Galerie XII
© Mona Kuhn
KINGS ROAD : les architectures surréalistes de Mona Kuhn à la Galerie XII
La Galerie XII à Paris, consacre une exposition à la photographe germano-brésilienne Mona Kuhn. Dans sa série KINGS ROAD, l’artiste...
30 novembre 2023   •  
Écrit par Costanza Spina
Omar Victor Diop x The Anonymous Project : La lutte des places
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Omar Victor Diop x The Anonymous Project : La lutte des places
Il lit son journal confortablement assis dans un fauteuil, boit une bière avec des ami·es, prépare ses cartons de déménagement, joue au...
30 novembre 2023   •  
Écrit par Eric Karsenty
Focus #66 : Almudena Romero et ses photographies sur plantes
06:41
© Fisheye Magazine
Focus #66 : Almudena Romero et ses photographies sur plantes
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, Almudena Romero décline, dans The Pigment Change, des créations aussi intrigantes que...
29 novembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas