Irving Penn à la villa Les Roches Brunes : de glorieux portraits d’artistes

04 mai 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
Irving Penn à la villa Les Roches Brunes : de glorieux portraits d’artistes

Du 11 juin au 1er octobre 2023, la villa Les Roches Brunes de Dinard présentera l’exposition Portraits d’artistes consacrée à Irving Penn, photographe emblématique du 20e siècle, reconnu pour ses élégants clichés de personnalités majeures.

À l’extrémité de la pointe de Malouine, fièrement dressée sur des rochers escarpés, cette villa de la Belle Époque servira d’écrin aux majestueux portraits d’Irving Penn, invitant à découvrir les figures les plus grandioses de la scène artistique internationale du 20e siècle. Prêtés par la Collection Pinault, les clichés retracent soixante années de l’œuvre de l’artiste, de Salvador Dalí à David Bowie, en passant par Joséphine Baker, Marlene Dietrich, Alberto Giacometti, Louis Armstrong ou encore Colette.

Dans ces portraits, la simplicité avec laquelle s’offrent les modèles, d’autant plus étonnante qu’elle contraste avec les riches mises en scène de la photographie des magazines de mode, pour lesquels Irving Penn a longtemps travaillé, notamment chez Vogue, révèle, paradoxalement, l’originalité et l’identité créatrice de l’artiste.

Un face-à-face sous signe du dépouillement

C’est dans un décor d’une rigoureuse austérité, avec pour seuls accessoires un tabouret, une table de bois ou un linge gris, loin de tout artifice, qu’Irving Penn parvient à cristalliser l’essentiel du sujet, à maintenir une parcelle de sa vérité, dans toute son épaisseur. Le photographe fait de son studio une île impénétrable, à l’abri du monde brillant et éphémère auquel appartiennent les grandes personnalités, condition sine qua non de l’instauration d’une franche intimité avec le modèle. Une proximité à laquelle le public accède par les effets d’ombre et de lumière, qui sculptent les visages avec grâce, et au jeu des regards, initialement destinés à l’artiste, dorénavant fixés sur le spectateur. Ce travail de la pose en studio, qui suppose un art de la composition et une certaine fixité des sujets, mêlé à la sobriété du décor, n’est pas sans rappeler les natures mortes du photographe, à la densité imposante, existentielle.

Salvador Dalí, 1947 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault Collection

Salvador Dalí, 1947 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault Collection

Alberto Giacometti, 1950 © Irving Penn / Condé Nast Pinault CollectionColette, 1951 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

À g. Alberto Giacometti, 1950 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection, à d. Colette, 1951 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Louis Armstrong, 1948 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Louis Armstrong, 1948 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Josephine Baker, 1964 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Josephine Baker, 1964 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

David Bowie and Iman, 1994 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

David Bowie and Iman, 1994 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Ingmar Bergman, 1964 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault CollectionMarlene Dietrich, 1948 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault Collection

À g. Ingmar Bergman, 1964 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault Collection, à d. Marlene Dietrich, 1948 © Irving Penn / The Irving Penn Foundation Pinault Collection

Anouk Aimée, 1967 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Image d’ouverture : Anouk Aimée, 1967 © Irving Penn / Condé Nast Pinault Collection

Explorez
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
© Inuuteq Storch
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
Dans Necromancer, un récit monochrome aux frontières du monde spirituel, Inuuteq Storch illustre les coutumes de ses ancêtres, tout en...
23 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
© Veronique Van Hoorick / Instagram
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram partagent un attrait pour les images au grain saillant. Dans des approches...
16 avril 2024   •  
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les femmes s'exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
© Alessandra Meniconzi, Mongolia / Courtesy of Les femmes s'exposent
Les femmes s’exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
Le festival Les femmes s'exposent réinstalle ses quartiers dans la ville normande Houlgate le temps d'un été, soit du 7 juin au 1er...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Family Portrait © Inka&Niclas
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Des vagues et des palmiers rose-orangé, des silhouettes incandescentes, des flashs de lumières surnaturels dans des paysages grandioses....
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
© Douglas Mandry, Retardant Panels (2023)
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
La nouvelle exposition du Hangar, à Bruxelles, met en lumière une vingtaine d’artistes qui ont choisi de transformer leurs photographies...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Eric Karsenty
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
© Jeanne Pieprzownik
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
Le 3 avril 2024, le jury du concours #RATPxFisheye a désigné ses trois lauréat·es. Guillaume Blot, Jeanne Pieprzownik et Guillaume...
23 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine