Kourtney Roy : « Sorry, No Vacancy »

27 septembre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Kourtney Roy : "Sorry, No Vacancy"

Très souvent, la photographe canadienne Kourtney Roy pratique l’autoportrait. Cette jeune photographe aime se mettre en scène dans un univers débordant d’associations et de scénarios étranges et mystérieux. Elle se photographie seule dans un rapport au monde aussi décalé que fantasmé. En 2017, elle se rend au coeur du Texas, dans les immenses plaines du Sud-Ouest et réalise Sorry, No Vacancy. À travers ses photos, elle explore la frontière entre le monde réel et fictif et multiplie les symboles. Cinéma, mythologie ou encore folklore américain : les images de cette série en appellent d’autres. C’est avec beaucoup d’autodérision qu’elle dépeint un pays maintes fois photographié. Sorry, No Vacancy est présentée du 28 septembre au 28 octobre 2017 à la Galerie Catherine et André Hug.

"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy

Sorry, No Vacancy © Kourtney Roy


"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy

"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy
“Sorry, No Vacancy” © Kourtney Roy
"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy
“Sorry, No Vacancy” © Kourtney Roy

"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy"Sorry, No Vacancy" © Kourtney Roy

Sorry, No Vacancy © Kourtney Roy

Explorez
Massimiliano Perasso ou les larmes sublimes de la mélancolie
© Massimiliano Perasso
Massimiliano Perasso ou les larmes sublimes de la mélancolie
Dans l'objectif de Massimiliano Perasso, il y a « la vie en marge, le long des frontières », déclare celui-ci. Né à Genève, en Italie, ce...
21 novembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
La sélection Instagram #221
La sélection Instagram #221
Le mardi, on vous propose de faire le plein d'inspiration ! Street photo, poésie, ou engagement, chacun pourra s'y retrouver avec notre...
26 novembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #220
La sélection Instagram #220
Explorations urbaines, portraits atypiques et panoramas dépaysants… Les photographes de cette sélection Instagram #220 nous emmènent loin...
19 novembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #217
La sélection Instagram #217
Tendres rêveries et mises en scène énigmatiques composent cette sélection Instagram #217. Un ensemble dépaysant, nous invitant à oublier...
29 octobre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet