« La banalité du quotidien »

29 juin 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
"La banalité du quotidien"
Un étudiant allemand, Max Slobodda, photographie les passants qui se fondent dans le décor. Une découverte Fisheye. Par Hélène Rocco.

Quand les passants se fondent dans l’environnement, Max Slobodda est là pour capturer la scène. Il y a un an, cet étudiant en photo de 28 ans s’est mis à photographier des jambes qui disparaissaient au coin d’une rue et des bras qui sortaient d’un mur. De là est née l’idée d’une série:  Merge (en français, “fusionner”). Max se souvient: “En règle générale, j’ai toujours aimé l’ambiguïté alors quand j’ai découvert les photos de rue d’Alex Webb et Matt Stuart, j’ai été scotché”.

Photo extraite de la série "Merge" © Max Threepwood
Photo extraite de la série “Merge” © Max Slobodda

A partir de ce moment là, j’ai commencé à regarder le monde différemment et j’ai vu des choses que je n’avais jamais remarqué auparavant. Sans jamais les mettre en scène bien sûr !” continue-t-il. Attentif au moindre détail, le photographe joue avec la profondeur pour donner au spectateur l’impression que le sujet et son environnement fusionnent réellement.

Photo extraite de la série "Merge" © Max Threepwood
Photo extraite de la série “Merge” © Max Slobodda
 A travers ce projet qu’il prévoit de poursuivre toute sa vie, Max a voulu montrer l’absurdité du quotidien. “C’est une question de point de vue. La moitié de ces images ont été prises pendant que j’attendais le bus ou le train. C’est l’essence même de mon travail. La banalité du quotidien. On veut se rendre d’un point A à un point B le plus vite possible mais il y a beaucoup de choses à explorer sur le chemin. Ouvrez grands les yeux et vous serez surpris de voir combien les choses insignifiantes peuvent vous faire sourire. Même si ce n’est que pour une seconde. Amenez votre appareil partout avec vous et comme moi vous aurez la chance de capturer ces moments.” En marge de cette série, le photographe travaille sur la place de la publicité dans les zones urbaines.

4_MaxThreepwood_fisheyelemag5_MaxThreepwood_fisheyelemag6_MaxThreepwood_fisheyelemag9_MaxThreepwood_fisheyelemag1_MaxThreepwood_fisheyelemag12_MaxThreepwood_fisheyelemag13_MaxThreepwood_fisheyelemag14_MaxThreepwood_fisheyelemag15_MaxThreepwood_fisheyelemag

Explorez
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet