La sélection Instagram #134

27 mars 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
La sélection Instagram #134

Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine. 

@ro.prada13

« STAY STRONG ». Tel est le credo de Rodrigo Prada, photographe basé dans la capitale argentine, Buenos Aires.  On comprend alors mieux son univers cru. Ici s’entremêlent des images puissantes et décalées qui en choqueront certains. Une chose est sûre, Rodrigo suscite la curiosité.

© Rodrigo Prada / Instagram

© Rodrigo Prada / Instagram

@420bootymagick

Alessandra Piemontese, 21 ans, étudie le cinéma. « À 12 ans, j’ai décidé que je serai le prochain Stanley Kubrick », confie-t-elle sur son site Internet. Curieuse, elle ne cesse d’explorer les disciplines artistiques à la recherche d’inspiration: la vidéo, la musique ou encore la littérature. Aujourd’hui, elle ne peut plus se passer de son 35mm et de son boîtier argentique.

© Alessandra Piemontese / Instagram© Alessandra Piemontese / Instagram

© Alessandra Piemontese / Instagram

@olivercurson

Basé à Brighton, au sud est de l’Angleterre, Olivier Curson pratique l’argentique. C’est son quotidien, tantôt insolite, tantôt poétique, qu’il partage sur son compte, un brin printanier.

© Oliver Curson / Instagram© Oliver Curson / Instagram

© Oliver Curson / Instagram

@kushal87

C’est une vision sublimée de l’Inde que nous propose le photographe Kushal. Son compte Instagram rassemble des portraits intenses et captivants.

© Kushal / Instagram

© Kushal / Instagram

@film.fabsty

On ignore tout du propriétaire de ce compte, mis à part qu’il shoote au 35 mm, et qu’il pourchasse de « grands rêves dans la petite Suisse ». Une galerie récente, dédiée à la photographie de rue noir et blanc.
© film.fabsty / Instagram© film.fabsty / Instagram

© film.fabsty / Instagram

@rikoutaku

« Il faut aimer la solitude pour faire des photos »,

annonce d’emblée Tarik Kirat, un photographe de rue très prometteur et visiblement solitaire. Ses délicieuses images s’accompagnent toujours de commentaires ironiques et autres interrogations existentielles. Un photographe à la plume aiguisée à suivre de près.

© Tarik Kirat / Instagram© Tarik Kirat / Instagram

© Tarik Kirat / Instagram

@duman_onr

À parcourir la galerie d’Onur Duman, l’attention et le regard se fige. Sa façon de fixer l’instant, la beauté du monde et la nature sont saisissants. Quand l’être humain apparaît dans ses images, il se trouve toujours en harmonie avec son environnement. Un univers sublime et reposant.

© Onur Duman / Instagram© Onur Duman / Instagram

© Onur Duman / Instagram

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •