La sélection Instagram #301

08 juin 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #301

Voyages ludiques capturés au flash, promenades balnéaires, errances nocturnes dans des villes étrangères, traversées oniriques… Les photographes de notre sélection Instagram #301 capturent la notion d’évasion sous toutes ses formes. Une collection des plus dépaysantes !

@triplab

Photographe et concepteur audiovisuel installé à Buenos Aires, Diego publie sur Instagram des images vibrantes. Shootées au flash, et avec une irrévérence charmante, ses créations défient les codes de la mode et jouent avec notre rapport au corps, et à l’autre. Une belle découverte.

© @triplab / Instagram@triplab / Instagram

© @triplab / Instagram

@wangwangxx

Liu Wang imagine des « représentations de la nature dans un environnement moderne ». Poétiques et parfois surréalistes, ses mises en scène jouent avec la végétation, ses couleurs, les échelles et les matières, et forment un monde étrange, aux frontières de l’irréel.

© Liu Wang / Instagram© Liu Wang / Instagram

© Liu Wang / Instagram

@rachelturner2

Vous attendez avec impatience de partir en vacances ? Le compte Instagram de Rachel Turner saura vous faire patienter. Ses images, aux couleurs pastel, figent un monde paisible et des horizons lointains. Des paysages exotiques qu’il nous semble, à nous aussi, arpenter l’espace d’un instant.

© Rachel Turner / Instagram© Rachel Turner / Instagram

© Rachel Turner / Instagram

@white.masha.keal

Dans la nuit marocaine Mashal Keal brille. Derrière ce pseudo se cache un photographe talentueux qui capte  la ville endormie comme la nature. Immeubles, néons, plantes… Son compte célèbre à la richesse de son pays et à la diversité de ses paysages.  

© Masha Keal / Instagram© Masha Keal / Instagram

© Masha Keal / Instagram

@annarosegassot

Le travail d’Anna-Rose éclot, petit à petit. Ses photographies capturent avec lyrisme le paysage, l’homme, et parfois les deux à la fois. Ses compositions forment un écosystème harmonieux où la couleur vient compléter le noir et blanc. Chaque cliché incarne un songe, un conte oublié. 

© Anna-Rose Gassot / instagram© Anna-Rose Gassot / instagram

© Anna-Rose Gassot / Instagram

Image d’ouverture : © @triplab / Instagram

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •