La sélection Instagram #393

14 mars 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #393

Un présent vécu comme éternel, des instants en suspens, des personnages venus d’une autre époque… la photographie provoque parfois une distorsion dans le rapport au temps. Laissez-vous captiver par les compositions toutes en sobriété et en élégance de notre Sélection Instagram #393 !

@fotosvyaz

Ekaterina Musienko, installée à Saint-Pétersbourg, en Russie, s’inspire pour ses photographies des esthétiques punk, le plus souvent au service d’une dimension provocatrice et vindicative. Parmi les créatures qui hantent ses images : des fantômes de jeunes femmes en robe de mariage, des ombres en détresse ou même des corps féminins rampants… 

© Ekaterina Musienko / Instagram© Ekaterina Musienko / Instagram

© Ekaterina Musienko / Instagram

@gosia_turczynska

Installée à Varsovie, Gosia Turczyńska a fait de la photographie de mode son domaine de prédilection. À l’image, elle se plaît inlassablement à jouer avec les ombres et les flous, la lumière naturelle et le flash pour conférer différentes couleurs et atmosphères aux histoires qu’elle raconte.

© Gosia Turczyńska / Instagram© Gosia Turczyńska / Instagram

© Gosia Turczyńska / Instagram

@maxjulan

Max Julien Lalanne n’a de cesse de sillonner les routes états-uniennes. Au gré de ses pérégrinations hasardeuses, toujours équipé de son fidèle boîtier, il capture une multitude de « choses qu’[il] ne reverra peut-être jamais » et célèbre toute la beauté d’un instant passager.

© Max Julien Lalanne / Instagram© Max Julien Lalanne / Instagram

© Max Julien Lalanne / Instagram

©hortenser

Issue de l’École Nationale Supérieure d’Art de Paris-Cergy, Hortense Raynaud capture les ambiances extatiques des soirées raves, souvent en noir et blanc, parfois en couleur – et n’hésite pas à jouer avec le flash. La photographe se faufile là où la spontanéité est reine, et transmet avec sensibilité l’énergie dont elle est témoin.

© Hortense Raynaud / Instagram© Hortense Raynaud / Instagram

© Hortense Raynaud / Instagram

@bonjourlatour

Jennifer Latour s’est donné une mission particulière. Dans le calme de son studio comme au plein cœur de la nature sauvage, elle tente d’« explorer l’interconnexion entre les espèces ». Au fil de ses images, une profusion de plantes réinventées, pourvues de fleurs multiples aux couleurs vibrantes, se révèlent peu à peu comme d’étonnantes sculptures qui laissent l’esprit songeur…

© Jennifer Latour / Instagram© Jennifer Latour / Instagram

© Jennifer Latour / Instagram

Image d’ouverture © Ekaterina Musienko / Instagram

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet