L’amour à la rue

27 mai 2015   •  
Écrit par Marie Moglia
L’amour à la rue

Une jeune artiste américaine expose, sur des maisons abandonnées, les pensées mélancoliques de certains utilisateurs de Tumblr.

Référence à une chanson de Bob Dylan, Abandoned love est aussi le nom d’une série réalisées par Peyton Fulford. La photographe américaine, âgée de 20 ans, a demandé à des utilisateurs de Tumblr, venus du monde entier, de lui envoyer pensées secrètes et SMS intimes. Après avoir sélectionné huit phrases mélancoliques, elle a créé des banderoles colorées qu’elle a accroché devant des maisons abandonnées dans la ville de Colombus, aux États-Unis. En détournant des bannières habituellement réservées aux événements heureux, l’artiste a souhaité dévoiler la vulnérabilité de chacun sur la place publique.

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford
Extrait de “Abandoned Love”, © Peyton Fulford
Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford
Extrait de “Abandoned Love”, © Peyton Fulford

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton FulfordExtrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford
Extrait de “Abandoned Love”, © Peyton Fulford
Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford
Extrait de “Abandoned Love”, © Peyton Fulford

Extrait de "Abandoned Love", © Peyton Fulford

Images extraites de “Abandoned Love”, © Peyton Fulford

Explorez
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
© doongood_666 / Instagram
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
Un petit somme à l’ombre d’un pommier ou un rêve érotique dans un love hotel, les artistes de notre sélection Instagram de la semaine...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti