Le défilé pigmenté de Kamila K Stanley avec le boîtier Fujifilm X-H2 

27 mars 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le défilé pigmenté de Kamila K Stanley avec le boîtier Fujifilm X-H2 

« J’ai shooté mon amie Maé, qui est mannequin mais aussi artiste. Récemment, elle s’est mise à tisser à la main des énormes chapeaux en fourrure synthétique. On a organisé un shooting autour de ces pièces-là dans un studio que j’aime beaucoup à Paris. Puis, on a joué avec plein d’effets de lumière et des flashs de couleurs », raconte Kamila K Stanley. Réalisé avec le Fujifilm X-H2, un boîtier spécialisé dans la photographie de détail, ce projet visuel émane de la photo de mode – sa grande spécialité. L’univers de la photographe, également réalisatrice, se compose d’une colorimétrie vive ainsi que d’une approche dynamique du médium. Avec ses mannequins, elle n’hésite pas à se comporter comme une « chorégraphe et son·a danseur·euse » en les guidant avec précision dans les poses à adopter. « La restitution des couleurs du X-H2 est impressionnante, les résultats sont tellement beaux. Le boîtier est aussi très léger, et rapide en vitesse de mise au point. J’ai une façon assez “speed” de shooter, donc pour ma cadence c’était l’appareil parfait », se remémore l’artiste anglo-polonaise. Habituée de l’argentique, Kamila sort de sa zone de confort et repense sa pratique en expérimentant de nouvelles lumières. Son paramètre favori ? La fonction tactile de l’écran qui permet de faire des mises au point très précises. Un vêtement fantaisiste, un chapeau extravagant, un regard profond ou même une banane… Ce défilé pigmenté souligne les détails précieux de chaque cliché. « L’image a un immense pouvoir à façonner un monde plus beau et plus juste », conclut Kamila K Stanley.

© Kamila K Stanley© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley
© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley
© Kamila K Stanley
© Kamila K Stanley© Kamila K Stanley
© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley

© Kamila K Stanley

© Fisheye Magazine

Explorez
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet