Le Pop-Up store de Fisheye

24 novembre 2017   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le Pop-Up store de Fisheye

Du 2 décembre au 23 décembre, la Fisheye Gallery se transforme en librairie et studio photo. Des éditeurs et des photographes s’emparent de la galerie pendant tout le mois de décembre. Focus sur le programme d’activités.

Le temps d’un mois, la Fisheye Gallery se transforme en librairie et studio photo. Au programme : une sélection des pépites de l’édition photo ; un coffret inédit de tirages en risographie de Sandrine Elberg ; des séances photo portrait sur plaque d’aluminium avec Jean-Baptiste Senegas, et à la chambre Polaroid avec Vincent Perez ; des séances de signatures et des rencontres avec les éditeurs et les photographes. Le pop-up store de Fisheye, c’est aussi l’occasion de se plonger dans les archives du magazine et de passer un moment convivial avec les photographes et l’équipe de Fisheye.

Au programme

La librairie éphémère

– Ouverture du mercredi au dimanche inclus de 14h30 à 19h30
De nombreuses maisons d’édition se joignent à l’événement : Chose Commune, Poursuite éditions, Les éditions Charlotte sometimes, Small Paper, Moon Space Books, Fuego Books, Les Éditions FP&CF, Ediciones Anómalas, Thibault Lévêque / Auto-édition, Éditions 77, Light Motiv, The (M) éditions, André Frère Editions, RVB Books, Voies OffArles.

Les séances photo

Portrait sur plaque d’aluminium avec Jean-Baptiste Senegas – Samedi 2 et dimanche 3 décembre de 14h30 à 19h30
Séance photo autour d’une technique d’impression originale avec le photographe Jean-Baptiste Senegas qui réalise des pièces uniques grâce à l’impression sur plaque d’aluminum.

Tirages sur aluminium 20 x 25 cm / unique et non reproductible
150 euros la séance // Places limitées
Inscrivez-vous dès maintenant : contact@fisheyegallery.fr

Portrait de famille à la chambre polaroid avec Vincent Perez – Samedi 16 et dimanche 17 décembre de 13h à 20h

L’acteur, metteur en scène et photographe, Vincent Perez s’empare de la chambre Polaroid pour une séance photo exceptionnelle.

Photo à la chambre Polaroid
Format tirage 20 x 25 cm en couleur
150 euros la séance // Places limitées
Inscrivez-vous dès maintenant : contact@fisheyegallery.fr

Les signatures de livres 
Pendant tout le mois de décembre, nous invitons les maisons d’édition ainsi que les photographes pour des signatures. Venez à la rencontre de Thibault Lévêque, le 9 décembre, pour la signature de son livre auto-édité Passion.

Les tirages en risographie de Sandrine Elberg 
La Fisheye Gallery et Sandrine Elberg vous proposent un coffret de tirages inédit. Dans ce coffret signé et numéroté à 50 exemplaires : sept tirages en risographie issus de sa série Yuki-Onna, inspirée d’un personnage du folklore japonais.
Dans cette série, Sandrine Elberg part à la recherche d’identité dans des régions improbables où la neige règne. L’artiste intervient sur le négatif et joue avec la polarité des images. Ce coffret de tirages est imprimé en risographie, technique qui utilise un procédé d’impression proche de la photocopie et de l’univers des fanzines.
Format des sept tirages : A4
150 euros
Signés et numérotés
Risographie

Pour plus d’informations, rejoignez l’évènement Facebook.

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill