Le prix photographie Le couloir de Camille décerné à Patrick Cockpit

26 février 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Le prix photographie Le couloir de Camille décerné à Patrick Cockpit

La maison d’édition Le couloir de Camille a remis son prix photographie à Patrick Cockpit pour son projet intitulé Amusons-nous avec Franco.

En guise de lancement, la maison d’édition Le couloir de Camille a inauguré un prix pour les photographes résidant en France ou dans un pays de l’Union européenne, et n’ayant jamais publié. L’attente, le silence, et l’invisible représentés par Patrick Cockpit ont séduit le jury qui s’est réuni le samedi 16 février 2019. Véronique Masini (iconographe à Air France Magazine édité par Gallimard), Miriam Ruisseau (photographe et iconographe, rédactrice photo et commissaire d’expositions), Fred Boucher (codirecteur de Diaphane, pôle photographique en Picardie), Jacques Sierpinski (photographe et directeur du festival ManifestO) et Michel Paradinas (photographe et éditeur à Le couloir de Camille éditions) ont récompensé ce photographe adepte des images droites et carrées. À travers sa série Amusons-nous avec Franco, Patrick Cockpit traite la question du totalitarisme et de sa mise en spectacle. Son travail sera ainsi prolongé en un ouvrage de 32 pages.

Le jury a également identifié quatre coups de cœur : Teo Becher pour sa série Les sommets inhabitables, Patricia Combacal pour sa série Désormais dans la ligne des fières clavicules, Carol Letanneur pour sa série Abuela, et Nora Teylouni pour sa série Il faut marcher, histoires de diasporas.

© Patrick Cockpit © Patrick Cockpit

© Patrick Cockpit

© Patricia Combaca© Carol Letanneur

© à g. Patricia Combacal et à d. Carol Letanneur

© Teo Becher© Nora Teylouni

© à g. Teo Becher à d. Nora Teylouni

Image d’ouverture © Patrick Cockpit

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •