Les coups de cœur #206

24 septembre 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #206

Aliocha Boi s’intéresse à la notion de mémoire collective tandis que Pei-Shiun Shih partage des images de son meilleur ami. Voici les coups de cœur de la rédaction.

Aliocha Boi

« Mon travail est le résultat de rencontres fortuites, d’explorations quotidiennes et d’une réelle fascination pour “l’humain” », explique le photographe franco-canadien italien Aliocha Boi. Pour réaliser Memento (souviens-toi, en italien), il s’est rendu à Bari Sardo, un village côtier en Sardaigne. « J’ai discuté avec plusieurs personnes âgées qui avaient beaucoup d’histoires à raconter. J’ai finalement choisi de me focaliser sur ma grand-mère », précise Aliocha qui a choisi d’insérer quelques textes entre les images. « Je voulais plonger le spectateur dans un hors temps d’où surgit l’imaginaire ». Pour ce projet, il a également fait appel à un compositeur, Guillaume Ferran. « Je trouvais intéressant d’avoir une interprétation de ce projet personnel », confie-t-il.

© Aliocha Boi© Aliocha Boi

© Aliocha Boi© Aliocha Boi

© Aliocha Boi

Pei-Shiun Shih

Pour Pei-Shiun Shih, les mots sont une cause de chaos et d’incompréhension, et la photographie apparaît alors comme l’outil parfait de communication, soulageant ses poussées d’anxiété. Ses images participent à un processus thérapeutique : « Lorsque je déprime et me sens anxieuse, je me rends sur mon Tumblr afin de me rappeler combien la vie est agréable avec les gens que j’y retrouve. » Son Tumblr se découvre comme un journal intime où cohabitent ses proches. Parmi eux, on rencontre son meilleur ami, qui représente une source inépuisable d’inspiration. « L’amitié et l’intimité sont palpables dans chacune des photos que je fais de lui », conclut Pei-Shiun Shih.

© Pei-Shiun Shih

© Pei-Shiun Shih© Pei-Shiun Shih

© Pei-Shiun Shih

© Pei-Shiun Shih

Explorez
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
© Matthew Smith
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
Avec Ascension, le photographe Matthew Smith crée une ville imaginaire où traquer l’ombre de sa première femme disparue. L’occasion de...
03 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill