Les coups de cœur #332

15 mars 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #332

Nos coups de cœur #332Jialin Yan et Louis Teyssedou, capturent tous deux les gestes du quotidien. La première met en scène la vie de ses amis, et le second capture les mains des soignantes – en première ligne face à la Covid-19.

Jialin Yan

Née en 1992 à Fuzhou, en Chine, Jialin Yan photographie son quotidien. « J’explore les relations intimes, les émotions que ressentent les jeunes à travers l’image », précise-t-elle. Se fiant à son intuition, la photographe capture des moments « qui sonnent juste », des instants ordinaires qui la touchent. Si l’autrice s’est toujours amusée avec le 8e art, une rencontre avec un ami étudiant en photographie à Hong Kong l’a poussée à se consacrer davantage à ses projets visuels. « Depuis 2020, j’essaie de réaliser des projets autour de thèmes spécifiques – j’ai compris qu’on ne pouvait pas dire qu’on aimait le médium sans faire d’effort pour créer », confie-t-elle. Shootées au flash, ses images révèlent des gestes, des expressions marquantes, jouant avec la lumière pour leur conférer une aura surnaturelle. « J’utilise le flash parce que je souhaite que mes modèles me révèlent leurs émotions. Travailler ainsi me permet de voir leurs yeux, de ressentir leurs états d’âme directement, comme des étincelles », précise l’artiste. Bruts et personnels, les clichés de Jialin Yan se lisent comme des extraits de journaux intimes. Des pensées brèves, qui marquent par leur pouvoir de suggestion.

© Jialin Yan© Jialin Yan
© Jialin Yan© Jialin Yan
© Jialin Yan© Jialin Yan

© Jialin Yan

Louis Teyssedou

Enseignant du secondaire et photographe, Louis Teyssedou est aussi le conjoint d’une soignante. À Amiens, il s’est aventuré dans les coulisses de l’hôpital. L’objectif ? Documenter le quotidien de celles qui luttent sans cesse pour sauver des vies – au premier rang face à la pandémie de la Covid-19. « La cadre du service, dont la jovialité contraste avec la morosité ambiante, m’a accueilli et m’a présenté aux soignants. Ou plutôt aux soignantes. Car il y avait bien plus de femmes que d’hommes. Alors pour une fois, le féminin l’emportera sur la grammaire », raconte le photographe. Envahi par un sentiment d’humilité face à ces femmes, Louis Teyssedou s’est questionné sur ce qu’il pouvait bien capturer pour les mettre à l’honneur. « L’angle que j’ai trouvé fut celui des mains. J’ai découvert une petite ruche où chacun remplit sa fonction et s’affaire en silence. On déplie les draps, on prépare les lits et on accueille les malades. Tout semble ritualisé et déborde d’humanité », poursuit-il. Sans montrer la souffrance des malades, le photographe a voulu mettre en valeur les humains qui peuplent ce lieu – et lui donnent vie. Et pour soutenir le milieu hospitalier, il a initié une vente en ligne au profit du Docteur Mickey : un clown professionnel qui soigne les enfants par le rire.

© Louis Teyssedou

© Louis Teyssedou© Louis Teyssedou
© Louis Teyssedou© Louis Teyssedou

© Louis Teyssedou

© Louis Teyssedou

Image d’ouverture : © Jialin Yan

Explorez
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
La première photographie qui t’a marquée et pourquoi ? © Michael Oliver Love
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
04 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas