Les dessous chics de l’aéronautique

04 novembre 2021   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les dessous chics de l’aéronautique

Avec Aircraft: The New Anatomy, Maxime Guyon dresse un portrait élégant du secteur aéronautique et de sa mécanique. Une œuvre esthétique interrogeant, en contrepoint, notre relation à la technologieCet article à est à retrouver dans notre Fisheye #49

« J’aime étudier les évolutions technologiques comme on étudierait des espèces naturelles : je les observe et les répertorie lorsque cela est possible »

, annonce Maxime Guyon, photographe diplômé de l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 2015, et aujourd’hui installé à Paris. Si l’artiste n’est pas un passionné d’aviation, il a su photographier avec une attention minutieuse le secteur aéronautique. Ou plutôt remettre en question cette industrie en même temps que les conventions associées au médium photographique. Sa première rencontre avec ce milieu ? C’était en Seine-et-Marne, à Villaroche, au sein de l’usine des moteurs Safran, leader mondial dans son domaine. « J’ai tout de suite réalisé l’importance du secret industriel. » Durant sa visite, il découvre des trains d’atterrissage, des réacteurs et même des turboréacteurs. Autant d’éléments photogéniques pour cet auteur fasciné par la précision.

« Bien souvent, un détail charrie plus d’informations qu’un plan large », complète-t-il. Récemment exposée à Bologne, éditée en un livre, sa série Aircraft: The New Anatomy propose un essai photographique sur une double thématique : l’évolution de l’industrie aéronautique et la course à la performance technologique. Le tout en appliquant le principe de Form Follows Function (« La forme suit la fonction »), développé en 1896 par Louis Henry Sullivan, architecte américain considéré comme le père des gratte-ciel et du modernisme. Selon ce dernier, la fonctionnalité doit être un paramètre primordial dans l’élaboration des formes architecturales ou industrielles. Mais cette évolution frénétique et fulgurante du progrès technologique doit-elle nous inquiéter ? « Je ne suis pas sûr qu’il puisse se contrôler, car ces inventions se font en symbiose avec notre espèce, conclut l’artiste. Ce qui est certain ? Nos dépendances à ces technologies ne font qu’augmenter. » 

 

Cet article est à retrouver dans Fisheye #49, disponible ici

© Maxime Guyon© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon© Maxime Guyon

 

© Maxime Guyon

© Maxime Guyon© Maxime Guyon

© Maxime Guyon

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 7 heures   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 7 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina