Les finalistes du Leica Oskar Barnack Award dévoilés !

23 juillet 2021   •  
Écrit par Finley Cutts
Les finalistes du Leica Oskar Barnack Award dévoilés !

Le jury du Leica Oskar Barnack Award a dévoilé les noms des neuf finalistes de sa 41e édition, ainsi que les quatre jeunes talents sélectionnés ! Venant des quatre coins du monde, chaque photographe porte une perspective singulière sur le monde contemporain.

Chaque année, le Leica Oskar Barnack Award distingue un photographe professionnel, ainsi qu’un auteur émergent. Depuis 2020, les règles ont changé. Ce n’est plus aux photographes de déposer leurs candidatures, mais à un jury de spécialistes de les sélectionner. Une centaine de personnalités du monde de la photographie ont donc été invités à choisir trois auteurs dans la catégorie principale, et d’en nominer un autre pour la catégorie Newcomer. Portés sur la relation entre l’Homme et son environnement, les projets témoignent des problématiques sociales qui apparaissent au sein, et en périphérie, des sociétés humaines. Le documentaire s’entremêle alors avec le conceptuel dans une multitude d’approches singulières. Sans plus attendre, les finalistes retenus sont : Ana María Arévalo Gosen, Enri Canaj, Gabriele Galimberti, Graciela Magnoni, Santi Palacios, Nicolò Filippo Rosso, Nichole Sobecki, Nikita Teryoshin et Kiliii Yüyan. Et les quatre « newcomers » : Emile Ducke, Tom Hegen, Ingmar Björn Nolting et Ranita Roy.

© Ana María Arévalo Gosen

Días Eternos (Eternal Days) © Ana María Arévalo Gosen

Des enjeux sociétaux modernes

À l’instar de cette 41e édition, des thématiques se sont dégagées des travaux des neuf finalistes et des quatre jeunes talents. Un intérêt partagé pour des enjeux sociétaux intimement modernes. La question de la place des femmes, les politiques du port d’arme, les questions migratoires, et enfin le dérèglement climatique. Avec Días Eternos, la photographe vénézuélienne Ana María Arévalo Gosen expose les conditions difficiles et complexes des femmes en prison. Avec un engagement parallèle, l’Uruguayenne Graciela Magnoni s’interroge, dans Nosotras, sur les différences et similitudes entre les femmes du monde entier. Nikita Teryoshin (Allemagne) et Gabriele Galimberti (Italie), quant à eux, s’intéressent à l’absurdité des réglementations trop souples du port d’armes. Avec Nothing Personal – The Back Office of War, le premier dénonce l’économie de la guerre et la décrit comme un terrain de jeu pour adultes. Le second présente l’impact démesuré du droit constitutionnel de porter des armes aux États-Unis avec The Ameriguns.

Les enjeux de la migration se retrouvent dans les projets d’Enri Canaj (Albanie), Santi Palacios (Espagne) et Nicolò Filippo Rosso (Italie). Avec Say Goodbye Before You Leave, le premier illustre la difficile autonomie dont doivent faire preuve les nouveaux arrivants sur les côtes européennes. Le deuxième documente dans son projet On the Edge la difficile traversée des personnes cherchant à rejoindre l’Europe par la Méditerranée. Enfin, le troisième expose les ravages d’une région dangereuse, devenue passage obligatoire pour de nombreux exilés en Colombie dans Forgotten in Dust. La prise de conscience mondiale du dérèglement climatique a nécessairement favorisé la propagation de documentaires environnementaux. Deux artistes états-uniens en témoignent. D’abord, Nichole Sobecki qui expose dans Where Our Land Was les conséquences de la sécheresse sur le peuple somalien. Et Kiliii Yuyan, qui met en évidence le bouleversement radical du paysage arctique dans Rumors of Arctic Belonging.

 

Les deux lauréats – professionnel et auteur émergent – seront dévoilés le 4 novembre 2021 lors d’une cérémonie au Leitz Park à Wetzlar, en Allemagne. Le premier recevra 40 000 euros et un équipement photographique Leica d’une valeur de 10 000 euros. Le lauréat du prix Newcomer recevra 10 000 euros et un Leica Q2.

© Enri Canaj

Say Goodbye Before You Leave © Enri Canaj

© Gabriele Galimberti

The Ameriguns © Gabriele Galimberti

© Graciela Magnoni

Nosotras © Graciela Magnoni

© Kiliii Yuyan

Rumors of Arctic Belonging © Kiliii Yuyan

© Nichole Sobecki

Where Our Land Was © Nichole Sobecki

© Nicolò Filippo Rosso

Forgotten in Dust © Nicolò Filippo Rosso

© Nikita Teryoshin© Nikita Teryoshin

Nothing Personal – The Back Office of War © Nikita Teryoshin

© Santi Palacios

On the Edge © Santi Palacios

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti