Les premiers lauréats du Prix Photo La France Mutualiste

16 avril 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les premiers lauréats du Prix Photo La France Mutualiste

Le 11 avril 2019, le jury du Prix Photo La France Mutualiste a distingué trois photographes : Camilo Leon-Quijano, Hugo Weber et Margaux Stypak. Des auteurs inspirés par la relation à l’autre et la solidarité.

La France Mutualiste a lancé, cette année, la première édition de son Prix photo. L’objectif ? Récompenser les travaux de jeunes photographes, âgés de 18 à 30 ans – qu’ils soient amateurs ou professionnels – et interroger, à travers leurs créations, la notion de solidarité intergénérationnelle. Le 11 avril 2019, un jury de professionnels, présidé par Alain Mingam, photojournaliste et commissaire d’exposition, a distingué trois photographes : Camilo Leon-Quijano, Hugo Weber, et Margaux Stypak. « En récompensant ces trois jeunes talents, le jury apporte une aide essentielle à un métier en perte de moyens et de reconnaissance. Si les photographes sont riches en idées, ils sont pauvres en moyen : le contexte global est difficile, et l’entraide, un point d’honneur dans ce métier », confie Alain Mingam. Une idéologie en accord avec les valeurs de la France Mutualiste.

Vivre ensemble

Camilo Leon-Quijano

, photographe-sociologue venu de Colombie, a choisi de travailler sur la notion de « vivre ensemble ». Dans son projet Racines, il s’intéresse à l’interdépendance sociale, qui incite les humains à se soutenir mutuellement. L’auteur s’est plongé dans le quotidien d’Isabelle, une mère de famille, afin de documenter le sens caché des liens qui unissent les gens. Un récit intime, explorant les thèmes de confiance et d’amitié, qui remporte la première place du concours.

La série Je rentre bientôt, du photographe parisien Hugo Weber est arrivée à la seconde place. Un documentaire touchant partant d’un drame familial : l’AVC de sa mère. « La maladie avait tué sa partie libre et fière, en me livrant une nouvelle image d’elle, qui, sans défense, s’ouvrait à moi pour me demander de l’aide, confie l’auteur. Nous avons alors utilisé la photographie comme une thérapie. » Un récit délicat, mêlant photographie et cahiers de jeunesse.

La troisième place revient à Margaux Stypak, et à sa série Rose, une étude singulière et touchante du monde. « Les solidarités intergénérationnelles commencent par regarder les autres, lever la tête de son smartphone, découvrir la richesse des gens, leur beauté », déclare la photographe. Dans un univers tendre et rosé, elle capture son quotidien et ses rencontres urbaines avec poésie.

© Margaux Stypak© Margaux Stypak
© Margaux Stypak© Margaux Stypak

© Margaux Stypak, troisième place

© Hugo Weber

© Hugo Weber© Hugo Weber

© Hugo Weber

© Hugo Weber, seconde place

© Camilo Leon-Quijano

© Camilo Leon-Quijano© Camilo Leon-Quijano

© Camilo Leon-Quijano

© Camilo Leon-Quijano, première place

Explorez
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
Sans titre, de la série Théâtre de guerre, photographies avec un groupe de guérilla kurde, Irak, 2011-2012 © Émeric Lhuisset- Musée de l’Armée, Paris – achat auprès de l’artiste
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
La responsable des collections de photographies au musée de l’Armée pose sur les images du fait militaire une vision nuancée, recherchant...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •