Lumières d’abbayes

13 décembre 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Lumières d'abbayes

La photo d’ouverture de ce travail est hypnotique. En premier plan, un jeune arbre entouré d’herbe fraîche. Dans le fond, un monastère à l’architecture gothique, un brin austère, presque effacé par la brume. Dans cette image réside une force qui détermine l’ensemble de ce magnifique travail réalisé par le jeune Ashley J. Bourne.

Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne

Benedict’s House est le premier projet d’envergure entrepris par le photographe qui utilise la photo pour explorer la société et ses diversités. Avec cette série, c’est à la religion qu’il se consacre, un sujet qui selon lui n’est traité que sous l’aune des scandales relayés par l’actualité. Il cite entre autres le film oscarisé Spotlight de Tom McCarthy. « Ce projet est issu d’un intérêt et d’une curiosité personnels. Ce qui m’a inspiré, c’est cette vision très négative de la religion dans les médias d’aujourd’hui. » Benedict’s House n’est pas un sujet sur l’Église, mais bien sur le rapport à l’homme et à la divinité, au sein d’un ordre monastique. Ainsi Ashley est allé à la rencontre des moines de deux abbayes bénédictines en Angleterre : Downside Abbey et Buckfast Abbey.

Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne

« C’est une curiosité très enfantine qui a inspiré ce travail en premier lieu. J’étais encore à l’université quand je l’ai entamé et, je consommais vraiment beaucoup d’images pour ma culture personnelle. » Kitchen Stories From The Balkans d’Eugenia Maximova ou Scrublands d’Antoine Bruy sont des séries qui l’ont beaucoup marqué, notamment dans leur approche. Ainsi Ashley s’est immergé pleinement dans son sujet, en partagé le quotidien des moines :

« Ma priorité pour ce travail, ça a été de toujours faire preuve de respect. Les deux communautés ont été très accueillantes mais je n’ai pas voulu prendre des photos dés mon arrivée. J’ai pris le temps de m’intégrer, de m’immerger dans cet environnement avant de ramener mon appareil. Je me joignais à eux pour la prière, les repas et je m’entretenais avec eux pour connaître leur vie, leurs hobbies… »

Les images qu’il rapporte de ces séjours auprès de l’ordre bénédictin sont remarquables. Au moyen d’un film bas en ISO, le photographe est parvenu à retranscrire avec beaucoup de finesse l’atmosphère qui enrobe la vie monastique. La lumière est ici primordiale car symbolique; les volutes d’encens ou de brume aussi. Le divin transparaît dans des détails du quotidien, qu’Ashley a su révéler dans leur magnifique simplicité. Ces photographies, soigneusement cadrées et prises sur pied, sont de superbes tableaux.

Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne

 

Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fisheye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fisheye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fisheye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fisheye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bourne
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bour
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bour
Fish Eye Magazine | Lumières d'abbayes
Extrait de “Benedict’s House”, © Ashley J. Bour

En (sa)voir plus

Rendez-vous sur le site d’Ashley : www.ashleyjbourne.com

Suivez-le sur Instagram : @ashleyjbourne

Et sur Twitter : @AshleyJbourne

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet