Mémoire de l’oubli #3 avec Bénédicte Kurzen

15 août 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Mémoire de l'oubli #3 avec Bénédicte Kurzen

© David Kurzen

 

Bénédicte Kurzen s’installe en Afrique du Sud en 2005, pour ne plus quitter le continent africain.

 

La photographe y a mené un long travail sur la situation au Nigéria, pays déchiré en 2011 par les élections présidentielles. Après le scrutin, les mécontentements dégénèrent et se transforment en guerre entre Musulmans et Chrétiens.

 

Dans ce troisième épisode de “Mémoire de l’oubli” diffusé samedi 16 août à 18h50, Bénédicte Kurzen explique l’importance de couvrir les conflits dans le monde.

 

"Mémoire de l'oubli" - production Arte GEIE et Actarus Films
“Mémoire de l’oubli” – production Arte GEIE et Actarus Films

 

A 23 ans, elle décide de se consacrer à la photographie et part au Proche-Orient en reportage sur le veuves de Gaza. Rapidement, elle collabore au New Yorker, au M le magazine du Monde, au New York Times… Elle co-fonde un collectif de femmes photographes “Eve Photographers” et parcourt ensuite le Nigéria, ce qui lui vaut d’être sélectionnée pour l’édition 2012 de Visa pour l’image à Perpignan.

 

 

A voir

Son portfolio sur le site de l’agence NOOR Images

A cliquer

Son twitter où elle partage son actualité

Un entretien avec TV5 Monde

 

C. S.

Explorez
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Petite restauration servie au bar Corail, 1985. © Fonds de dotation Orient Express
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Historien des chemins de fer et spécialiste du patrimoine ferroviaire et industriel, Arthur Mettetal présente Wagon-bar aux Rencontres...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin