MP#01, le mentorat inédit de l’Agence VU’

25 novembre 2020   •  
Écrit par Finley Cutts
MP#01, le mentorat inédit de l'Agence VU'

Pour soutenir les photographes émergents dans le développement de leur pratique artistique, le Fonds Régnier pour la Création, en collaboration avec l’Agence VU’, a lancé MP#01, un projet de mentorat photographique inédit. Depuis octobre, et pour une durée de 9 mois, ils accompagnent cinq jeunes talents, dans l’élaboration de leurs projets.

Le Fonds Régnier pour la Création, et l’Agence VU’ partagent une volonté commune : encourager les auteurs émergents. Les difficultés rencontrées par les artistes pendant la première vague du Covid ont constitué un déclic. Et pour pallier à la sous-représentation des jeunes artistes (20-30 ans) dans leurs formations, l’agence a imaginé un mentorat photographique intitulé le MP#01. « En tant qu’agence, il nous a semblé qu’on avait un rôle à jouer », explique Mathias Nouel, chargé de projet de l’Agence VU’, convaincu du besoin d’épauler les artistes encore méconnus, souvent mal préparés au monde professionnel. Repérés et sélectionnés en festival, lors d’expositions ou au sein même des écoles photo, cinq photographes prometteurs bénéficient de l’initiative : Marin Driguez, Yanis Kafiz, Layla Saâd, France Dubois et Léo d’Oriano. « Nous avons voulu inventer pour eux un parcours de formation sur-mesure, qui s’adresse à leurs besoins et leurs projets personnels, dans une modalité d’accompagnement concrète qui sort des sentiers battus », poursuit-il.

© France Dubois, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'

© France Dubois, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU’

Un premier pas dans le monde professionnel

Reportages

de terrain, ou méditations personnelles et intimes, les projets sélectionnés épousent les différents champs de la photographie défendus par l’Agence VU’. En ce sens, chaque auteur dispose d’un programme personnalisé. Un coup de pouce plus que bienvenu pour aiguiser leur compréhension du monde professionnel, et inscrire leur singularité dans le le paysage de la création contemporaine. « Chaque photographe a un expert référent au sein de l’équipe de VU’ qui les accompagne toute l’année – sur les plans artistique comme professionnel. Nous les aidons ensuite à ancrer leur projet au sein des réseaux de diffusion », poursuit Mathias Nouel. Une très belle opportunité pour ces photographes entrant dans le monde professionnel.

Les projets des cinq auteurs seront visible à l’occasion d’une exposition publique, début d’été 2021.

© Marin Driguez, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'© Marin Driguez, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'

© Marin Driguez, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU’

© Layla Saâd, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'© Léo d'Oriano, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'

à g. © Layla Saâd, à d. © Léo d’Oriano, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU’

© Yanis Kafiz, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'© Yanis Kafiz, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU'

© Yanis Kafiz, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU’

Image d’ouverture : © Yanis Kafiz, MP#01, Fonds Régnier pour la Création / VU’

Explorez
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
© Carlos Del Rio-Bermudez / Instagram
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
Notre sélection Instagram de la semaine explore l'irrésistible attrait des photographes pour l'expérimentation. Aux limites de...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
© Bruce Eesly. Les variétés de pommes de terre sélectionnées sont classées en seize catégories selon les normes de LURCH, 1952, série Le fermier du futur, 2023. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
Jusqu’au 29 septembre 2024, à l’occasion des Rencontres d’Arles, la Croisière accueille les étonnantes archives de Bruce Eesly. Dans New...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
© Pierre & Florent
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
Dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles, la galerie Porte B. présente Mémoire habillée, la dernière série du duo Pierre...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin