Pascale Arnaud, lauréate du Prix Picto 2017

16 octobre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pascale Arnaud, lauréate du Prix Picto 2017

Pascale Arnaud, 23 ans, a été choisie par le jury du Prix Picto de la Mode dirigé par Paolo Reversi et composé par des personnalités reconnues du milieu de la photographie, du luxe et des médias. Elle est la 20ème lauréate depuis la création du Prix Picto en 1998.

Pour cette nouvelle édition, le Prix Picto de la Mode a souhaité renforcer son ambition d’offrir aux jeunes photographes la possibilité d’un rendez-vous prestigieux avec l’univers de la mode sur les plans professionnel, institutionnel et international. 2017 est marquée par la venue d’un nouveau partenaire, le Palais Galliera – musée de la Mode de la Ville de Paris. Bref aperçu des lauréats du Prix Picto 2017.

Pascale Arnaud

Pour la jeune femme formée à l’école des Gobelins, la photographie de mode est un moyen d’expression à part entière : « j’aime parler de sujets qui me tenants à coeur à travers le choix des modèles, de la lumière, des mises en scène ». Aussi, le décor a une place privilégié dans sa pratique photographique puisqu’elle réalise principalement ses « séries en extérieur ou dans des lieux que je trouve esthétiquement intéressants : grandes tours, paysages atypiques. » Elle remporte la réalisation, en rendez-vous avec un tireur, d’une exposition de 10 à 12 images, une journée de prise de vue en studio par le studio Daguerre et gagne l’affichage de ses images dans les espaces publicitaires par JCDecaux. 

© Pascale Arnaud, lauréate Prix Picto de la Mode 2017
© Pascale Arnaud, lauréate Prix Picto de la Mode 2017

© Pascale Arnaud, lauréate du Prix Picto 2017

Elsa & Johanna

Le deuxième prix a été décerné à un duo. Johanna Benaïnous et Elsa Parra se sont rencontrées à New York au cours de leurs années d’études. Deux femmes qui partagent une passion commune : observer les passants. Elles ont obtenu un travail de retouche chez janvier en rendez-vous sur une série d’images de son choix.

© Elsa & Johanna, 2nd Prix Picto de la Mode 2017
© Elsa & Johanna, 2nd Prix Picto de la Mode 2017
© Elsa & Johanna, 2nd Prix Picto de la Mode 2017
© Elsa & Johanna, 2nd Prix Picto de la Mode 2017

© Elsa & Johanna, 2nd Prix Picto de la Mode 2017

William Waterworth

Le troisième prix revient à un photographe anglais qui démarre la photographie à l’âge de 16 ans. C’est à Paris qu’il travaille véritablement son style, un style au-delà de la photo de mode : « J’ai toujours cherché à ce que mes images soient plus que de la mode, qu’elles fassent un lien entre le documentaire et la mode, que chacune de mes séries dépasse l’effet du cliché commercial que l’on voit dans tant de magazines. » Le troisième prix remporte un bon d’achat à valoir sur les prestations du laboratoire Picto.

© William Waterworth, 3ème Prix Picto de la Mode 2017
© William Waterworth, 3ème Prix Picto de la Mode 2017
© William Waterworth, 3ème Prix Picto de la Mode 2017
© William Waterworth, 3ème Prix Picto de la Mode 2017

© William Waterworth, 3ème Prix Picto de la Mode 2017

Image d’ouverture © Pascale Arnaud, lauréate du Prix Picto 2017

Explorez
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Malaga, 1966 © Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
24 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty