Romain Laurendeau remporte le World Press Photo 2020

Romain Laurendeau remporte le World Press Photo 2020

Le Français Romain Laurendeau remporte le World Press Photo 2020 avec sa série « KHO, the genesis of a revolt ». Un portrait poignant de la jeunesse algérienne en proie d’un héritage national douloureux.

Ancien étudiant de l’ETPA, École supérieure de photographie de Toulouse, Romain Laurendeau remporte le prestigieux prix du World Press Photo 2020. À travers sa série KHO, the genesis of a revolt, il conte l’histoire de de la jeunesse algérienne contrainte de vivre dans les restes de la guerre civile. Cet héritage des révoltes du passé ? Un taux de chômage à 72 %. Le photographe toulousain a vécu durant cinq années au cœur des quartiers populaires de Bab-El-Oued à la Casbah en Algérie. Au sein de diki – des repaires secrets – il s’immisce dans la vie de cette jeunesse meurtrie. Ce reportage révèle l’importance du football dans leur existence. Ce sport agit comme un véritable libérateur. « Dans les quartiers, tous les jeunes se définissent, entre autres, par leur allégeance à un club », explique Romain Laurendeau. 

Déjà récompensé par le prix ISEM 2019 pour Génération Mister Nice Guy : une jeunesse sous emprise, traitant des conséquences de la drogue de synthèse sur de jeunes Cisjordaniens, Romain Laurendeau confirme sa maîtrise de la photographie documentaire. Sa maladie rare, le kératocône, une dégénérescence de la cornée, lui a donné la force nécessaire pour dépasser sa zone de confort et aller toujours plus loin. « Cette maladie ne me permettait pas d’être autonome et avait pour finalité la cécité. J’ai subi une transplantation cornéenne, qui m’a permis de renaître ! », confie le photographe. Avec KHO, the genesis of a revolt, le lauréat s’éloigne des sentiers battus et signe un portrait vibrant d’une jeune génération soudée malgré un avenir incertain.

© Romain Laurendeau © Romain Laurendeau

© Romain Laurendeau

Explorez
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
© Glauco Canalis
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
Photographe italien résidant à Londres, Glauco Canalis présente The Darker the Night, the Brighter the Stars [Plus la nuit est sombre...
10 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill