Souffles de vie

18 février 2020   •  
Écrit par Anaïs Viand
Souffles de vie

Frédéric Martin, 45 ans, a choisi de photographier sa compagne, borderline, afin d’accepter la maladie. Il signe avec L’absente, un travail intime et poignant.

La peur, et les espoirs. « Voici ce sur quoi repose mon quotidien. Le projet  L’absente est né presque par hasard, à la suite d’une image capturée un soir d’hiver : ma compagne, déjà malade, marchait le long d’un mur aveugle. En la regardant, j’ai réalisé que c’était l’exacte métaphore de ce que nous vivions : un mur, la nuit, le froid… », se souvient Frédéric Martin. Enseignant de 45 ans, il est aussi l’auteur d’une série poignante autour de sa femme souffrant d’un trouble borderline, provoquant dépression, anorexie et pensées morbides. Ce travail photographique n’est pas une thérapie ni un remède. « Cette série est surtout un écran entre la maladie, sa violence, et moi. C’était plus une façon de partager notre vie de tous les jours, tout en se protégeant de ses effets parfois dévastateurs », précise-t-il.

Fin 2018, suite à des lectures de portfolio et une masterclass animée par Flore, Sylvie Hugues et Adrian Claret, il réalise à quel point la photographie est indissociable de sa vie quotidienne. « Je conçois le 8e art comme un journal intime. Le terme « catharsis » est surement un peu fort, mais il est clair qu’il est un besoin et qu’il m’aide à formaliser une certaine mélancolie ». Un déclic survenu après la lecture de l’ouvrage d’Antoine d’Agata, Mala Noche. « J’ai reçu une véritable claque. En parcourant ce livre, j’ai compris que l’image pouvait évoquer avec banalité et violence des éléments très intimes. Cela a participé à briser un aspect trop techniciste de mon approche », confie-t-il.

© Frédéric Martin

Le pire moment de la maladie

Dans ce flot de sentiments et d’images mélancoliques, une photo retient particulièrement l’attention. « Ma compagne est de dos, torse nu. Son corps est émacié, les côtes saillantes. Cette image représente le pire moment de la maladie. Elle pèse 46 kg, broie du noir en permanence, et a des angoisses incessantes. Et pourtant, elle est en vie, et effectue ce geste de pudeur, de protection. Paradoxalement, elle m’offre ce moment. Tout aurait pu basculer à cette époque. », commente l’artiste. Aujourd’hui, sa femme « va – un peu – mieux ». Quant à  sa pratique photographique ? Elle a évolué. « Je ne vois plus la photo comme quelque chose qui pourrait être, mais comme quelque chose qui est, confie-t-il. Pour être bonne, une photo doit avant tout être sincère. J’ai aussi appris à ne jamais perdre espoir, et à admirer ma compagne et sa force. La vie peut détruire une personne. En apprenant à relativiser mes malheurs, mes états d’âme, j’ai grandi. J’ai réalisé que les gens possèdent un élan de vie inouï ». Avec L’absente, Frédéric Martin signe une hymne à la vie, en même temps qu’une ôde à l’amour.

Cette série a été réalisée dans le cadre de FotoMasterclass, un accompagnement photo de 8 mois.

© Frédéric Martin

© Frédéric Martin

© Frédéric Martin

© Frédéric Martin

© Frédéric Martin

© Frédéric Martin

Explorez
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 5 heures   •  
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina