Souvenirs estivaux : les capsules atemporelles d’Alec Vierra

14 janvier 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Souvenirs estivaux : les capsules atemporelles d’Alec Vierra

« Je me demande souvent en quoi une photographie est contemporaine. J’éprouve beaucoup de joie à fouiller les archives familiales, les anciens journaux, ou même les clichés du 20e siècle. Et je crois que les éléments qui les composent s’immiscent parfois dans mon travail. J’aime ajouter des clins d’œil aux années 1990, aux premières images prises au portable des années 2000 ou même à la photo de voyage des 70s dans mes réalisations », confie Alec Vierra. Passionné·e depuis l’adolescence par l’expression créative, l’artiste s’est d’abord tourné·e vers la musique avant de découvrir la photographie. Depuis, iel développe une approche personnelle du médium, s’interrogeant sur la forme même de l’image, comme sur son évolution dans le temps, son impact sur les communautés et sa perception culturelle. Ainsi les clichés d’Alec Vierra s’imposent comme des capsules atemporelles. Des œuvres colorées, baignées d’une lumière chaude, où se croisent les fragments d’étés lointains au bord de mer, l’exaltation des voyages en terres inconnues, ou encore la joie intense de retrouver des amis après une longue séparation.

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

© Alex Vierra

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

© Alex Vierra

Explorez
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
© Melody Melamed
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
Inspirée par une utopie où tout ne serait qu'harmonie, Melody Melamed compose Shangri-La: The Book of Skin, un ouvrage où les peaux...
23 mai 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill