Souvenirs estivaux : les capsules atemporelles d’Alec Vierra

14 janvier 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Souvenirs estivaux : les capsules atemporelles d’Alec Vierra

« Je me demande souvent en quoi une photographie est contemporaine. J’éprouve beaucoup de joie à fouiller les archives familiales, les anciens journaux, ou même les clichés du 20e siècle. Et je crois que les éléments qui les composent s’immiscent parfois dans mon travail. J’aime ajouter des clins d’œil aux années 1990, aux premières images prises au portable des années 2000 ou même à la photo de voyage des 70s dans mes réalisations », confie Alec Vierra. Passionné·e depuis l’adolescence par l’expression créative, l’artiste s’est d’abord tourné·e vers la musique avant de découvrir la photographie. Depuis, iel développe une approche personnelle du médium, s’interrogeant sur la forme même de l’image, comme sur son évolution dans le temps, son impact sur les communautés et sa perception culturelle. Ainsi les clichés d’Alec Vierra s’imposent comme des capsules atemporelles. Des œuvres colorées, baignées d’une lumière chaude, où se croisent les fragments d’étés lointains au bord de mer, l’exaltation des voyages en terres inconnues, ou encore la joie intense de retrouver des amis après une longue séparation.

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

© Alex Vierra

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

 

© Alex Vierra

© Alex Vierra

Explorez
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
© Irina Shkoda
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
Retour à ses racines, famille d’adoption, fantômes tenaces ou simples témoignages d’une connexion profonde, les photographes nous...
22 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas