Un film-enquête en demi-teinte

05 février 2020   •  
Écrit par Anaïs Viand
Un film-enquête en demi-teinte

En salles depuis le 29 janvier 2020, Histoire d’un regard – À la recherche de Gilles Caron tente de rendre hommage à l’œuvre du photojournaliste. Un récit croisé signé Mariana Otero.

Mariana Otero s’est lancé un défi ô combien périlleux : enquêter sur le photojournaliste Gilles Caron, disparu au Cambodge en 1970, à 30 ans. C’est la découverte d’un épisode personnel – une photo de Caron qui résonne avec un dessin de sa mère disparue elle aussi à 30 ans – qui déclenche l’envie de mener une investigation. Dans son film Histoire d’un regard – À la recherche de Gilles Caron, on revoit alors les images des événements de l’époque: la guerre des Six Jours (1967), Mai 1968, le conflit nord-irlandais (1969-1998), la famine au Biafra (en 1968, suite à la guerre civile au Nigeria), la guerre du Vietnam (1954-1975)… une succession de photos commentées qui tracent le parcours de cet auteur parti trop tôt. Des échanges plus ou moins pertinents avec les enfants du photographe ponctuent le récit. Durant une heure et demie, la réalisatrice navigue entre les planches-contact sans vraiment tenir la barre.

En Irlande, des personnes photographiées par Gilles Caron racontent les manifestations ; au Biafra, des images accablantes traduisent les conséquences de la guerre civile; tandis qu’au Tchad, c’est Robert Pledge, photojournaliste à l’époque, qui décrit l’embuscade survenue durant leur expédition. Convenus, ces témoignages désorientent le spectateur. Comment aurait donc évolué le regard de Gilles Caron s’il n’avait pas disparu, s’interroge Mariana Otero, qui tente de définir un fil rouge dans ce travail où elle peine à s’effacer. Car le regard de la réalisatrice prend souvent le pas sur celui de l’auteur. L’immersion dans la carrière de Gilles Caron révèle néanmoins de belles surprises : des clichés oubliés – puissants et humanistes –, et des enregistrements exclusifs du photojournaliste.

© Jérôme Prébois-Archipel

© Gilles Caron Fondation Gilles Caron Clermes© Gilles Caron Fondation Gilles Caron Clermes

© Gilles Caron / Fondation Gilles Caron / Clermes

Image d’ouverture © Gilles Caron / Fondation Gilles Caron / Clermes

Explorez
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina