« Anthropocene on hold » : une exposition vidéo

22 mai 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
« Anthropocene on hold » : une exposition vidéo

La Polyeco Contemporary Art Initiative, fondée en 2014, présente Anthropocene on hold, une exposition collective en ligne, questionnant l’impact de l’Homme sur Terre. Un événement à découvrir sur YouTube jusqu’au 31 décembre 2020.

L’ère anthropocène, terme inventé par le météorologue hollandais Paul Crutzen, se caractérise par l’avènement de l’Homme comme principale force de changement sur Terre – sa présence ayant profondément bouleversé l’écosystème et le climat de la planète. Inspiré par cette définition, la Polyeco Contemporary Art Initiative, une organisation grecque souhaitant sensibiliser le public à la cause environnementale à travers l’art contemporain, a lancé une exposition en ligne : Anthropocene on hold.

Alors que l’épidémie du Covid-19 se répand à travers le monde, ennemi sournois et invisible, l’organisation lance un appel aux artistes : cette crise sanitaire n’évoque-t-elle pas les dangers du réchauffement climatique ? En quoi la distanciation sociale et la quarantaine font-elles évoluer les pratiques artistiques ? Quel est l’impact de ce virus sur les enjeux écologiques contemporains ?

© Bianca Kennedy & The Swan Collective

© Bianca Kennedy & The Swan Collective

Questionner notre rapport à la nature

Vingt auteurs internationaux présentent, sur le compte YouTube de la Polyeco Contemporary Art Initiative, leurs réalisations. Contemplatives, abstraites, oniriques ou expérimentales, les œuvres questionnent notre rapport à l’autre comme à la nature. Bianca Kennedy et The Swan Collective développent un récit nourri par le réalisme magique. Dans un monde miniature, peuplé de figurines minuscules, le réel et le virtuel se superposent, tandis que les artistes étudient les effets d’une isolation prolongée. Evi Kalogirapoulou, quant à elle, s’inspire de l’histoire du tigre « Kaplani », un félin ayant nagé jusqu’à une nouvelle île au 19e siècle, quittant son habitat pour survivre. Dans un univers pastel, la vidéaste nous invite à incarner cet animal, tandis qu’il découvre Aspropyrgos, une cité industrielle près d’Athènes. Un espace dystopique, où la beauté naturelle s’efface au profit de la masse industrielle. Captivante et actuelle, l’exposition collective nous offre de nombreuses pistes de réflexion. Un ensemble à visionner de toute urgence.

© Evi Kalogiropoulou

© Evi Kalogiropoulou

© Lito Kattou© Andrew Norman Wilson

© à g. Lito Kattou, à d. Andrew Norman Wilson

© Charly Nijensohn

© Charly Nijensohn

Image d’ouverture : © Charly Nijensohn

Explorez
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d'un marcassin 
© Alice Pallot
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d’un marcassin 
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Alice Pallot. À la frontière de l’art et de la science, la photographe française s’intéresse...
05 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet