Au micro de « Regardez voir » #35

28 mars 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #35

Après avoir évoqué l’ouverture de la 49e édition des Rencontres d’Arles, le 2 juillet prochain, Brigitte Patient présente le travail de Thomas Morel-Fort, Le Business de l’exil, publié dans la revue 6Mois. Cette semaine, la journaliste s’intéresse aussi à L’Evasion photographique, rétrospective consacrée à Adolphe Braun et exposée au Musée Unterlinden de Colmar.

Lumière sur la revue semestrielle 6Mois dont le thème « Villes  folles » a inspiré le photographe Thomas Morel-Fort. Celui-ci nous plonge au milieu des travailleurs philippins qui ont quitté leur pays pour tenter leur chance à Paris, le « business de l’exil ». Le photographe fait un travail d’immersion, n’hésitant pas à se faire passer lui-même pour un domestique afin de capter les conditions de vie difficiles de ces émigrés travaillant dans les beaux quartiers. Un reportage touchant décrivant un monde étrange entre luxe et misère et révélant le sort des Philippines, ces femmes usées et séquestrées dans les villas parisiennes.

© Thomas Morel-Fort

© Thomas Morel-Fort

Direction ensuite Colmar, au Musée Unterlinden, où Adolphe Braun est à l’honneur, jusqu’au 14 mai 2018. Cette première rétrospective exhaustive retrace l’ambition de l’artiste-entrepreneur. Braun a vécu au XIXe, à l’époque où la photo naît, et a consacré sa vie à transformer ce médium. Représentant de l’avènement du tirage en série, il assiste à l’industrialisation de la discipline. Il est le premier à transformer des œuvres d’art en photographies, et les grands de la peinture – Monet ou encore Courbet – se servent de ses clichés comme des références pour leurs tableaux. À travers 200 œuvres, l’exposition montre la richesse du personnage, lui-même inspiré par l’effervescence de son époque.

© Adolphe Braun

© Adolphe Braun

Image de couverture : © Adolphe Braun

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine