Camilla Piana : vers la lumière, en contre-plongée

28 juillet 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Camilla Piana : vers la lumière, en contre-plongée
© Camilla Piana

© Camilla Piana

« Il y a quelques années, ma sœur m’a demandé pourquoi je préférais photographier des personnes âgées plutôt que des jeunes. À l’époque, je ne savais pas quoi répondre, alors j’ai attendu. Puis j’ai compris que je prenais en photo des personnes âgées parce que je me sentais comme elles : oubliées, fragiles et chétives. Pourtant, grâce à la lumière, sous l’œil de l’objectif, iels n’étaient plus vieux et vieilles, et moi aussi j’ai cessé de me sentir vieille », déclare Camilla Piana. L’ensemble de la pratique artistique de cette jeune artiste italienne, à la trentaine passée, se situe dans cet espace que la lumière éclaire, clarifie, élève et ramène à la vie. Ses sujets appartiennent au quotidien, et représentent les grandes questions qui s’y cachent. Aux allures cinématographiques, ses clichés sont faits de ce qu’elle déclare aimer le plus au monde : « l’attente, le silence, les surprises ». Venus d’un autre temps, ils s’inspirent des cadres d’Alfred Hitchcock, précis et mystérieux, ou encore de la couleur passionnelle des plans de Pedro Almodóvar. Avec son appareil Rolleiflex 6X6, avec lequel l’artiste se promène depuis plus de dix ans, elle photographie exclusivement en couleur et en grand format – à la mesure de la majesté qu’elle tente de trouver en chaque scène et chaque détail. « Mon âme et ma photographie ont toujours été en recherche d’un mouvement opposé à la gravité. Un élan ascensionnel, de lévitation, qui pousse le monde du bas vers le haut. » Ce n’est donc sans doute pas un hasard si c’est aussi de cette manière que Camilla Piana capture la plupart de ses images – du bas vers le haut.

© Camilla Piana

© Camilla Piana
© Camilla Piana
© Camilla Piana
© Camilla Piana
© Camilla Piana
© Camilla Piana
© Camilla Piana

À lire aussi
Gianni Villa s'immisce dans les maisons de la nostalgie
Gianni Villa s’immisce dans les maisons de la nostalgie
Dans Intérieurs d’histoires, Gianni Villa crée les souvenirs qu’il lui a été impossible de construire avec ses grands-parents. En…
03 mai 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Finir sa vie dans la joie
Finir sa vie dans la joie
Avec sa série De Vieja Quiero Ser Así, Marta Martin rend hommage aux pensionnaires d’un centre pour personnes âgées de Barcelone. La…
06 octobre 2021   •  
Écrit par Julien Hory
Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet