Ces hommes qui ont marqué l’actualité photo de 2018

31 décembre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Ces hommes qui ont marqué l’actualité photo de 2018

Qu’ils soient directeurs de lieux culturels, membres d’académies prestigieuses, ou même prisonniers humanistes, retour sur cinq hommes qui ont participé à l’actualité photographique de 2018.

1. Simon Baker, nouveau directeur de la MEP

Le conseil d’administration de la Maison européenne de la photographie a révélé, en janvier dernier, le nom de son nouveau directeur : Simon Baker. Âgé de 44 ans, le nouvel élu a rejoint la Tate Gallery à Londres en 2009. Il en est devenu le conservateur en 2015. Il y a développé un fonds photographique ainsi qu’une politique de conservation. Attiré par le 8e art asiatique, il a déjà révélé plusieurs artistes japonais. Sous sa tutelle, la MEP accueille actuellement une exposition consacrée à JR

Simon Baker. Photo Emmanuel Bacquet © Maison Européenne de la Photographie

Simon Baker © Emmanuel Bacquet / Maison Européenne de la Photographie

2. Jean Gaumy prend son siège à l’Académie des Beaux-Arts

Membre de l’Académie des Beaux-Arts depuis avril 2016, Jean Gaumy a été officiellement installé le 10 octobre 2018. Il rejoint ainsi les 59 membres de l’Académie, l’une des cinq composant l’Institut de France. Son épée d’académicien ? Une copie 3D d’une rare spatule pisciforme de l’art mobilier paléolithique. Littéraire de formation Jean Gaumy rejoint l’agence Gamma à la demande de Raymond Depardon en 1973, puis l’agence Magnum en 1977. Il est l’un d’un des premiers à représenter les milieux hospitalier et carcéral en photographie. Un artiste au parcours épatant, récompensé à sa juste valeur.

© Académie des Beaux-Arts

Jean Gaumy © Académie des Beaux-Arts

3. François Hébel inaugure la nouvelle Fondation Henri Cartier-Bresson

En novembre 2018, la nouvelle Fondation Henri Cartier-Bresson a ouvert ses portes, rue des Archives dans le Marais. Pour l’occasion, un nouveau directeur a remplacé Agnès Sire, qui a choisi de se consacrer à la direction artistique et au commissariat d’exposition. Ancien directeur de Magnum Photos et des Rencontres d’Arles, François Hébel a aussi fondé Foto/Industria et le Mois de la photo du Grand Paris. Autant de prestigieuses manifestations dans l’univers photographique. La Fondation accueille actuellement sa première exposition, dédiée à Martine Franck.

© Marie Abeille

François Hébel © Marie Abeille

4. Quentin Bajac, à la tête du Jeu de Paume

Nommé à l’unanimité par le conseil d’administration du Jeu de Paume et son président Alain Dominique Perrin, Quentin Bajac est devenu directeur du Jeu de Paume le 14 novembre dernier. Âgé de 53 ans, il possède une carrière exemplaire. En 1995, il est devenu conservateur de la photographie au musée d’Orsay, puis a rejoint le Centre Pompidou en 2003. De 2013 à 2018, il s’envole de l’autre côté de l’océan, et est nommé conservateur en chef de la photographie au MoMA. Il a également écrit de nombreux ouvrages dédiés à la photographie.

© Peter Ross / MoMA

Quentin Bajac © Peter Ross / MoMA

5. Shahidul Alam, libéré après 100 jours d’emprisonnement

Emprisonné en août dernier pour avoir publié sur Facebook une vidéo exprimant ses opinions politiques, Shahidul Alam, photographe et humaniste, a finalement pu laisser derrière lui la prison en novembre. Après trois mois de bataille contre l’État bangladais, sa libération s’impose comme un véritable message d’espoir pour les défenseurs des droits de l’Homme. Le 28 octobre 2018, il a également reçu le Prix humanitaire des Lucie Awards. Un bel hommage à l’énergie du photographe.

Shahidul Alam libéré

Image d’ouverture : © Jean Gaumy / Magnum Photo

Explorez
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l'œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
© Jérémy Appert / Courtesy of Circulation(s)
Dans l’œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
Jérémy Appert, dont le travail est exposé au festival Circulation(s) jusqu’au 2 juin prochain, a côtoyé pendant plusieurs années celles...
13 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
© Alice Pallot
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
Itinérances Foto Sète revient pour sa 2e édition, en réunissant des photographes de tout horizon pour raconter le monde contemporain....
09 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •