« Club Ivoire » : François Prost met les discothèques ivoiriennes au grand jour

« Club Ivoire » : François Prost met les discothèques ivoiriennes au grand jour
© François Prost
Dans le cadre de la publication de Club Ivoire, François Prost a lancé une campagne de financement participatif. À l’instar de son ouvrage précédent, le photographe a immortalisé des façades de discothèques qui, cette fois-ci, prennent place en Côte d’Ivoire.

Après After Party, Gentlemen’s Club et Discoteca, François Prost poursuit sa collection de façades de discothèques, entamée dès 2011, avec Club Ivoire. Entre les pages de cet écrin orangé, il n’est plus question de la France, des États-Unis ou de l’Espagne, mais de la Côte d’Ivoire. Au fil des 150 clichés qui composent l’ouvrage publié aux Éditions Fisheye, le photographe esquisse les contours des mondes de la nuit des régions d’Abidjan et Yamoussoukro avec un regard singulier. Ici, les néons aguicheurs ont perdu leur éclat pour laisser place aux rayons d’un soleil vif, qui révèle une autre réalité. Les infrastructures de ces lieux dédiés aux noctambules se dévoilent ainsi sous un nouveau jour et donnent à voir une étonnante facette du paysage local. Les codes de la culture de la fête apparaissent plus clairement et témoignent de la vitalité dont font preuve les populations de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Si les prémices de ce voyage atypique en terres ivoiriennes vous séduisent, vous pouvez dès à présent soutenir François Prost grâce à une campagne de financement participatif. Organisée sur la plateforme Kickstarter, celle-ci se tiendra jusqu’au 23 juin 2023. Selon le montant de votre contribution, vous pourrez acquérir un ouvrage dédicacé qui pourra s’accompagner, si l’envie vous en dit, d’un tirage argentique, numéroté et signé. Vous pouvez participer en précommandant votre exemplaire par ici !

© François Prost© François Prost
© François Prost© François Prost

© François Prost

© François Prost

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet