« Corpus anima » : un éloge des courbes en noir et blanc

19 avril 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
« Corpus anima » : un éloge des courbes en noir et blanc

Jusqu’au 31 mai 2023, la Galerie de l’instant présente dans son antenne parisienne Corpus anima, véritable ode à la sensualité en noir et blanc.

Dans cette exposition, des modèles stars se dévoilent, passant sous l’objectif de photographes tout aussi célèbres : on y croise des mannequins, danseurs·ses et acteurices illustres, comme Jean-Paul Belmondo, Marilyn Monroe, Jane Birkin ou Kate Moss, ainsi que des artistes iconiques, comme Willy Ronis, Helmut Newton, Bruce Weber ou Andrew Birkin. Une occasion privilégiée pour découvrir de grandes figures historiques ayant marqué leur époque, dans des clichés inédits ou des portraits intimistes.

L’influence de la photographie de mode, qui trouve sa source dans les magazines tels que Vogue ou le Harper’s Bazaar et à laquelle Julia Gragnon, la directrice du lieu, semble très attachée, imprègne la galerie : « Je passais mon temps dans les magazines de mode, et les murs de ma chambre étaient couverts des images de Bruce Weber, Herb Ritts ou Peter Lindbergh », se souvient-elle.

Kate Moss © Bruce Weber / Courtesy La Galerie de l'Instant© Lucien Clergue / Courtesy La Galerie de l'Instant

 à g. Kate Moss © Bruce Weber, à d. Lucien Clergue / Courtesy La Galerie de l’Instant

Lucien Clergue à l’honneur

Mais la véritable vedette de cette série, c’est l’arlésien Lucien Clergue, qui constitue la plus grande partie de l’exposition. Alors que ses Nus zébrés, par de subtils jeux de lumière, soulignent l’ondulation des corps et dessinent d’étourdissantes courbes, ses Nus de la mer révèlent dans toute leur pureté le grain des peaux. Éclaboussés par l’écume des vagues, les corps souples s’illuminent, et les poils dorés par le soleil rayonnent de félicité.

Se cachent aussi des recoins à la sensibilité surréaliste, comme avec Arielle d’Helmut Newton, qui détourne la sensualité d’un sein par une composition inattendue, burlesque et provocante. S’y trouvent également d’étonnantes surprises, comme l’extraordinaire cliché de Jean-Paul Belmondo, entourant amoureusement de ses bras Jean Seberg, recroquevillé sur un lit, provenant du tournage d’À bout de souffle de Godard et signé Raymond Cauchetier.

Des photographies de Laure Albin-Guillot, Paul de Cordon, Omar Cruz, Horst P. Horst, Kurt Markus, Georges Pierre, Bert Stern, et Ellen Von Unwerth habitent de même la galerie.

Romy Schneider © Georges Pierre  / Courtesy La Galerie de l'Instant

Romy Schneider © Georges Pierre / Courtesy La Galerie de l’Instant

Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg © Raymond Cauchetier / Courtesy La Galerie de l'Instant© Helmut Newton / Courtesy Galerie de l'Instant

à g. Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg © Raymond Cauchetier, à d. Helmut Newton / Courtesy La Galerie de l’Instant

Josh © Bruce Weber / Courtesy La Galerie de l'Instant

Josh © Bruce Weber / Courtesy La Galerie de l’Instant

Image d’ouverture : Josh © Bruce Weber / Courtesy La Galerie de l’Instant

Explorez
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
© Anass Ouaziz / Instagram
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
Le soleil brûle dans notre sélection Instagram de la semaine. Les flammes se déchaînent, les briquets s’allument, et les lueurs rouges...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •