Derniers jours pour découvrir Emmet Gowin

22 juillet 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Derniers jours pour découvrir Emmet Gowin

© Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

 

Si vous êtes à Paris cette semaine et que Emmet Gowin n’est encore pour vous qu’un nom de photographe parmi d’autres, courez à l’exposition présentée à la Fondation Henri Cartier-Bresson, car elle se termine ce dimanche !

On vous avait déjà parlé de ce grand photographe publié dans un livre.

 

© Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York
© Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

 

Né en 1941 en Virginie, fils d’un pasteur et d’une musicienne, le photographe américain a pratiqué toutes formes d’art, en particulier la peinture et le dessin avant de découvrir la photographie. Ses premières influences comptent notamment Walker Evans et Henri Cartier-Bresson qu’il découvre à travers des livres.

Ses clichés sont inspirés du quotidien, et dès 1964, un de ses principaux modèles va être sa femme et muse, Edith Morris. Cette dernière et les enfants qu’ils auront ensemble constituent le cœur de l’œuvre de Gowin.

 

© Terrain de golf en construction. Emmet Gowin, courtesy Pace MacGill Gallery New-York
© Terrain de golf en construction. Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery New-York

 

Dans les années 1970, il va être reconnu sur la scène artistique new-yorkaise : il expose au MoMA et à la Light Gallery. A partir de 1973, il va s’intéresser à la nature et s’adonner à la photo aérienne. Quelques années après les images prises de très haut, il va photographier de très près : les insectes, les petits animaux, en particulier les papillons de nuit d’Amérique du Sud, qu’il associe parfois à sa femme.

 

© Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York
© Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

 

Les photos d’Edith, des papillons et les vues aériennes sont toutes visibles parmi les 130 tirages exposés à la Fondation Henri Cartier-Bresson jusqu’au 27 juillet 2014. 

 

C.L.

Explorez
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir
Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et...
28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
© Myrto Papadopoulos
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
Jusqu’au 3 novembre, l’Abbaye de l’Épau présente Dans les herbes hautes, une série d’expositions contemplatives qui ont lieu dans son...
27 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin