Dossier Fisheye #47 : « La photographie d’auteur est un domaine artistique comme un autre »

02 juillet 2021   •  
Écrit par Eric Karsenty
Dossier Fisheye #47 : « La photographie d'auteur est un domaine artistique comme un autre »

Dans le Fisheye n°47, nous sommes allés à la rencontre de plus d’une vingtaine d’acteurs du monde de la photo, pour enquêter sur l’intérêt de suivre un cursus scolaire spécialisé. Un dossier nuancé confrontant les points de vue d’anciens étudiants, professeurs et spécialistes. Pour approfondir, découvrez ici l’entretien complet de Valérie Cazin, directrice de la galerie Binome, à Paris. Propos recueillis par Éric Karsenty.

Repérée comme galerie de photographie, je recevais au début (il y a une dizaine d’années) essentiellement des dossiers de photographes, y compris de photographes amateurs. Aujourd’hui, l’évolution est évidente, et le profil dominant est celui d’artistes issus de formations artistiques plus larges, essentiellement venant des beaux-arts. Dans la galerie, cela correspond aussi au profil de plusieurs artistes : Laurence Aëgerter, Thibault Brunet, Laurent Cammal, Marie Clerel, Laurent Millet, Baptiste Rabichon, Lisa Sartorio. Anaïs Boudot a fait l’ENSP Arles suivi du Fresnoy, comme pour Baptiste Rabichon à l’issue des Beaux-arts.

Mais plusieurs des artistes représentés ont des parcours d’autodidacte, comme Mustapha Azeroual, Laurent Lafolie ou encore Marc Lathuillière. Je suis moi-même une galeriste autodidacte, ne venant pas du monde de l’art ! De ce fait, j’ai peut-être moins d’a priori au regard de ces parcours singuliers et décalés, auxquels je reste attentive.

© Lisa Sartorio© Marie Clerel
Marie Clerel, Paris, 27/10 15h00., série sans titre (ciels), 2017
épreuve unique – 185×130 cm
Cyanotype sans contact sur coton froissé puis repassé et tendu sur châssis

© à g. Lisa Sartorio, à d. Marie Clerel

Infiltrer l’écosystème du monde de l’art

La photographie d’auteur est un domaine artistique comme un autre. Certaines écoles de photographie sont trop orientées vers des compétences techniques, sans développer une autonomie de pensée et de création. En cela, une école d’art ouvre plus de perspectives. Les élèves en école de photo qui se projettent dans une carrière d’artiste prolongent souvent leur cursus par des formations en école d’art. J’interviens souvent auprès d’étudiants, via des modules experts organisés dans des écoles de photographie, ou à travers des sessions de coaching (mentorat pour Eyes in progress) auprès de photographes en cours de carrière. J’insiste toujours sur la nécessaire connaissance et infiltration de l’écosystème du monde de l’art dans toutes ses composantes : artistes, collectifs, critiques, journalistes, commissaires, universitaires, institutionnels, galeristes, collectionneurs… Il est impératif de se confronter à tous ces regards attentifs au travail d’un artiste. Nombre d’auteurs s’étonnent de ne pas percer tout en installant leur pratique dans un certain isolement.

 

© Longo Mai

© Longo Mai

Au-delà de la formation de l’artiste, sa capacité à défendre son travail, à le diffuser, le faire circuler paraît essentiel. Les écoles forment davantage à la construction de certains bagages et outils comme la culture artistique, le dossier artistique, le portfolio, l’écriture, la scénographie d’exposition… Mais tout cela demeure une pratique constante et en perpétuelle évolution dans une carrière d’auteur, qui nécessite l’apprentissage d’une capacité d’analyse critique de son propre travail. Ce recul ne peut se faire que dans l’échange, l’écoute sur la réception de son travail. Au-delà de la formation initiale, réinitialiser plus tard des apprentissages par des stages, workshops qui peuvent déclencher de nouvelles perspectives, réorienter un travail. L’accompagnement d’un auteur paraît assez indispensable.

© Marie Clerel

© Marie Clerel

© Edouard Taufenbach Régis Campo© Edouard Taufenbach Régis Campo

© Edouard Taufenbach avec Régis Campo

© Baptiste Rabichon

© Baptiste Rabichon

© Thibaut Brunet

© Thibaut Brunet

© Image d’ouverture : Thibaut Brunet

Explorez
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d'images
© Laura Bonnefous
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d’images
Amateurices passionné·es, professionnel·les aguerri·es... quel que soit votre horizon, la FUJIKINA vous accueille pour sa nouvelle...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans l'œil d'Igor Furtado : expressions queer tropicales
© Igor Furtado, Corpo Trópico
Dans l’œil d’Igor Furtado : expressions queer tropicales
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Igor Furtado. Le photographe célèbre la beauté des communautés LGBTQIA+ brésiliennes, toujours en...
24 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
10/10 pour la jeune création contemporaine
© Sofiya Loriashvili
10/10 pour la jeune création contemporaine
Pour la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles 2024, Archevêché by Fisheye présente une série de rendez-vous incontournables ! Parmi...
24 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 17.06.24 au 23.06.24 : visions d'actualité
© Chloé Azzopardi
Les images de la semaine du 17.06.24 au 23.06.24 : visions d’actualité
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine puisent dans notre époque contemporaine pour s'immerger dans des problématiques...
23 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d'images
© Laura Bonnefous
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d’images
Amateurices passionné·es, professionnel·les aguerri·es... quel que soit votre horizon, la FUJIKINA vous accueille pour sa nouvelle...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
© Jared Cobb / Instagram
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
Si la photographie permet de se rapprocher le plus possible du réel, elle capture aussi des mondes fictifs, des pensées illusoires et des...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l'œil d'Igor Furtado : expressions queer tropicales
© Igor Furtado, Corpo Trópico
Dans l’œil d’Igor Furtado : expressions queer tropicales
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Igor Furtado. Le photographe célèbre la beauté des communautés LGBTQIA+ brésiliennes, toujours en...
24 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
10/10 pour la jeune création contemporaine
© Sofiya Loriashvili
10/10 pour la jeune création contemporaine
Pour la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles 2024, Archevêché by Fisheye présente une série de rendez-vous incontournables ! Parmi...
24 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine