Elles x Paris Photo : 77 femmes photographes ou la force du nombre

14 novembre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Elles x Paris Photo : 77 femmes photographes ou la force du nombre

Cette année encore, le projet Elles x Paris Photo – mené par le ministère de la Culture avec le soutien de Kering | Women in Motion – affirme son engagement auprès des femmes photographes. À cette occasion, le parcours a réuni 77 artistes, un nombre à la portée hautement symbolique.

« Pour survivre dans cette jungle qu’est l’art contemporain, j’essaye d’appliquer à mon travail de conservatrice des stratégies libératrices et chamaniques. C’est souvent la littérature qui m’aide, permet d’associer des idées et de construire la structure dans la création d’un projet. Pour cette édition du parcours Elles x Paris Photo, je me suis inspirée d’OuLiPo, le légendaire Ouvroir de littérature potentielle, dont les membres – des auteurs et des mathématiciens – créent des œuvres en s’imposant des contraintes d’écriture qui nourrissent leur imagination »

, commence Federica Chiocchetti. Cette dernière, directrice du Musée des Beaux-Arts du Locle en Suisse et commissaire d’exposition spécialisée en photographie et littérature, a conçu la 5e édition de ce projet, initié en 2018 sous l’impulsion du ministère de la Culture, en étroite collaboration avec Kering et son programme Women in Motion.

Mettre en lumière le travail des femmes

Pensé dans la contrainte, ce nouveau parcours n’a non pas été orchestré selon un thème précis, mais bien selon un nombre symbolique d’artistes. « Le nom du programme Women In Motion m’a rappelé l’importance des jambes, qui nous permettent, via la marche, de bouger. Dans La Tombola, jeu originaire de Naples et inspiré par la tradition de La Smorfia (la grimace), les rêves sont analysés et convertis en nombres afin de jouer à la loterie. Le 77 représente les jambes des femmes, comme si elles devaient toutes être longues et minces », explique Federica Chiocchetti. Ce nombre, également associé au diable dans la croyance populaire, porte en lui les vestiges misogynes du patriarcat. « De plus, 1977 est une année importante pour le mouvement féministe en Italie, mon pays d’origine, étaye la commissaire. C’est cette année-là que les femmes ont commencé à militer contre le sexisme de manière autonome, aussi au sein des organisations de gauche dont elles faisaient partie. »

Au total, 77 femmes issues de générations et de régions disparates, qui n’avaient jusque-là jamais été sélectionnées pour Elles x Paris Photo, ont ainsi été réunies dans un même espace. Parmi elles figurent notamment Camille Gharbi, Julie Hascoët, Kata Geibl, Graciela Iturbide, Marina Gadonneix, Nan Goldin, Zanele Muholi et Nathalie Boutté. Comme à l’accoutumée, l’objectif de la démarche est d’inciter les galeries prenant part à la manifestation à mettre en lumière le travail des artistes qu’elles représentent, et ce, aussi bien auprès des collectionneurs que des institutions. « Cette initiative affiche des résultats encourageants, portant à près d’un tiers les femmes photographes présentes sur la foire en 2022, alors qu’elles n’étaient que 20 % il y a encore cinq ans », assurent les organistareurs·rices.

© Camille Gharbi / The Eyes Publishing

© à g. Nathalie Boutté, ADAGP 2022 / MAGNIN-A, à d. Camille Gharbi / The Eyes Publishing

© Graciela Iturbide, courtesy of the Museum of Fine Arts, Boston / courtesy of Peter Fetterman Gallery 2022.

© Graciela Iturbide, courtesy of the Museum of Fine Arts, Boston / courtesy of Peter Fetterman Gallery 2022.

Image d’ouverture © Graciela Iturbide, courtesy of the Museum of Fine Arts, Boston / courtesy of Peter Fetterman Gallery 2022.

Explorez
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill