Floraisons solitaires

27 octobre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Floraisons solitaires

C’est en fréquentant des concerts Punk Rock que Chiara Borredon commence à photographier. Sa dernière série intitulée Forget-Me-Not est une invitation à sortir de sa zone de confort. Elle atteint avec ce travail un équilibre paradoxal, entre douleur et douceur.

En 2017, obsédée par l’idée d’enfermer une tête dans une cage dorée, la photographe se lance dans une quête effrénée. Elle recherche la cage parfaite et des fleurs – des Forget-Me-Not (variété de fleurs, ndlr, « Myosotis » en français). Puis, elle bricole. Son modèle ? Un vieil ami, Federico Ristori, sans aucune expérience de mannequinat. « Pendant trois heures, tu vas devoir souffrir dans cette cage. Peux-tu le supporter ? » « Je ne sais pas mais je peux essayer ». 

« Cool mais difficiles ». C’est ainsi que les proches résument les projets photo de Chiara Borredon. Ses images raffinées contrastent avec un message pessimiste. « Chaque fois que nous trouvons notre zone de confort et qu’il est impossible d’en sortir, nous nous approchons un peu plus de la mort, une disparition silencieuse… Et malheureusement, les gens ont tendance à oublier… » confie la jeune femme. Elle reste persuadée que la construction d’une prison dorée permet de mieux accepter la douleur. Forget-Me-Not invite à de multiples lectures. S’agit-il d’un appel à l’aide ? Ou bien d’un cri de conscience ? Une chose est certaine, Chiara ne semble pas avoir peur du changement, ni de l’inconnu.

© Chiara Borredon

© Chiara Borredon
© Chiara Borredon
© Chiara Borredon

© Chiara Borredon

© Chiara Borredon
© Chiara Borredon
© Chiara Borredon

© Chiara Borredon

Explorez
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
© doongood_666 / Instagram
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
Un petit somme à l’ombre d’un pommier ou un rêve érotique dans un love hotel, les artistes de notre sélection Instagram de la semaine...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti