Henry Wessel et ses récits de l’Ouest américain

21 juin 2019   •  
Écrit par Mélanie Baume
Henry Wessel et ses récits de l'Ouest américain

Jusqu’au 25 août, la Maison Européenne de Paris accueille les images du photographe américain Henry Wessel à l’occasion de l’exposition Dark Thread. Une échappée en plein cœur du Far West.

Déserts à perte de vue, canyons vertigineux, stations d’essence au milieu de désert… L’Ouest des États-Unis ne cesse de fasciner. C’est ce charme iconique qui a poussé Henry Wessel à parcourir ce territoire vaste en 1969. Frappé par la lumière éblouissante de Los Angeles, il a tenté de retranscrire dans ses photos. C’est avec son appareil Leida de 35mm qu’il parvient à transformer le banal du quotidien américain en un spectacle éclatant. Chacun de ses clichés fait travailler l’imaginaire. Un film muet dans lequel chaque image évoque une scène. L’artiste a pour habitude de mettre ses planches contacts de côté pendant un an afin de sélectionner les photos qui formeraient la meilleure trame. Un procédé lui permettant davantage d’objectivité.

Une touche d’humour et d’ironie

Une des trois séries exposées, Incidents, emmène le visiteur dans un story-board constitué de 27 œuvres. Ses aventures forment une carte de l’Ouest américain, du Wyoming à la Californie, en passant par le Colorado et le Nevada. Derrière son objectif, des inconnus qui  ne se doutent pas que leurs quotidiens soient le sujet favori d’Henry Wessel. Attentif aux détails, ce dernier ajoute toujours une touche d’humour et d’ironie. Avec sa deuxième série, Sunset Park, il partage ses déambulations nocturnes dans une banlieue pavillonnaire. Le spectateur est ainsi plongé dans une atmosphère dramatique où la faible lueur vient des maisons. C’est au cours de la sélection des images de la troisième série, A Dark Thread, avec l’équipe de la MEP, qu’ Henry Wessel s’est éteint, en septembre 2018. Un projet complété par des écrits. Un hommage à un raconteur d’histoires.

© Henry Wessel

© Henry Wessel© Henry Wessel

© Henry Wessel© Henry Wessel

© Henry Wessel; courtesy Pace/ MacGill Gallery, New York

Explorez
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
© Tommy Keith
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno, nos coups de cœur de la semaine, dépeignent le paysage alentour chacun à leur manière. Le...
24 juin 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet